La course à pied Les blogs courseapied.net : enzo

Le blog de enzo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-15 17:30:35 : Semi Paris07 : 11 mars

... une date inscrite depuis longtemps sur mes tablettes de coureurs. Sûrement ma course préférée, celle qui m'a fait dire un jour : "Tiens c'est vachement bien de courir en compét' ".
C'était il y a tout juste 2 ans. En mars 2005, il faisait si froid ce jour là, bien moins de 0°C en tous cas, de la neige au départ même ...
Sans rien connaître de la course, avec pour seul entrainement mes 2/3 sorties foot hebdo je vais chercher un 1h30'59 qui m'étonne beaucoup et me pousse à creuser un peu plus.
L'année suivante, un peu mieux préparé ... euphémisme quand tu nous tiens ... je sors un 1h19'48 inespéré.

Suite logique donc cette année je veux continuer la progression et atteindre l'objectif symbolique des 1h15 : qualification pour les "FRANCES" en catégorie SH.

La fin 2006 fût cahotique avec des blessures à répétitions. Là, en ce début 2007, hormis une alerte au niveau des mollets en janvier je suis plutôt gâté .....
Quoique une bursite et une douleur au niveau du bas ventre me gêne un peu mais rien de bien méchant ....

C'est donc gonflé à bloc, avec un mental à toute épreuve que je présente sur la ligne de départ en ce jour printanier : soleil généreux, T° de 12°C vers 11h00 ..

L'avant-course :

A rendez-vous exceptionnel, assistance perso exceptionnelle ... mes deux p'tites louloutes préférées sont présentes. Heureux de les voir près de moi, j'ai pas le droit de les décevoir ... ils savent combien cette course est importante pour moi alors si je fais le maximum elles ne pourront qu'être ravies ....

Un départ de la maison vers 8h30, un passage à proximité du chalet des gaufres et nous voilà au RDV de "L'Esplanade".
Le coeur serré, la boule au ventre, je suis comme à pareille occasion moins enclin à la déconne ... je suis concentré, déjà dans la course. Je fais bien mine de paraître décontracté mais je sais qu'au fond de moi je suis déjà dedans ...
Bien heureux alors d'entendre Baltha sonné le glas des embrassades et autres discussions ... zou pour l'échauffement. T'as raison mon gars, on va pas se laisser avoir comme l'an passé et se retrouver en fond de sas.
Nous partons donc tous les 2 et croisons le reste de la troupe : Nico, Philou, ƒred, Pascal. Dans le sas encore plein de têtes connues ... je suis alors beaucoup moins stressé.
Si, si JP moins stressé .. c'est pas ta bouteille de la marque "c'est quoi cette bouteille de lait" qui me trahira sur ce coup là ;-))

Nous aurons patienté 20 minutes au total, je ne les aurais pas vu passer ....

La course :

Parti directement dans le ryhtme je file ... je ne me retourne pas. J'ai décidé sur cette course de minimiser ce genre de geste inutile. Bon d'accord je ne pourrais pas m'empêcher de me retourner une fois histoire de voir si Nico suivait bien ... sait-on jamais ?? il aurait pu soudain bifurquer dans le bois ou tout simplement ne pas suivre (sourire ..)
Tape amical du grand bonhomme au cheveux orange, tiens ? Oliver est là, Philou aussi, quant à David B. il se joindra à nous un peu plus loin je crois ....
1er kilo en 3'22, forcément trop rapide, nous levons alors le pied dès cette première ligne verte franchie ...
J'ai une vidéo du passage juste après le 1er kil ... dingue comme j'ai l'impression qu'on avance pas. Comme si nous étions en footing, et pourtant ....

Nous nous reprenons très rapidement et levons le pied : 2ème en 3'34.
Virage à droite Boulevard Soult, le terrain n'est pas tout à fait plat ... passage au 3ème en 3'35 : Oliv casquette vissée sur la tête est là pour nous encourager
Nous sommes toujours groupé, le rythme est tranquille même si je sens que nous sommes pas là pour nous amuser ... je ne fanfaronne pas.
A Pte de Vincennes Nico doit penser que nous sommes en train de nous endormir, dans le virage à gauche il relance progressivement, je prends çà roue et je me souviens m'être dit : "maintenant c'est tout droit jusqu'à l'Hotel de Ville".
Nico poursuit sur sa lancée, je sens que nous avons accéleré, je lui en fais part d'ailleurs .... "Hé Nico t'en remets une couche, là ?". Il veut en fait combler le trou sur le petit groupe de devant où se trouve Léopoldina Silveira.
4ème en 3'29 .. revenus sur le groupe nous touchons 2 ou 3 mots à Léo. Elle cherche 1h16'30 et se dit qu'elle est sûrement partie trop vite vu que nous sommes sur les bases de 1h15.
Nation est passé rapidement ... pas un regard ou presque pour le ravito qui est tout là-bas ……

A partir du 5ème çà descend franchement ... je me sens bien, je remets un peu les gaz en allongeant la foulée. Philou me suit, pas de Nico ... il est resté avec Léo ou quoi ;-))))
Passage du 5ème en 17'29 (3'27), je continue sur ma lancée, Oliver est revenu à mon niveau également .... j'essaie de m'abriter dans les petits groupes formés mais j'ai l'impression de traîner alors je prends la tête.
6ème kil en 3'25 et coucou à Gravoche juste avant Bastille ... il y a du monde à ce niveau, faut faire gaffe à ne pas se laisser griser, inconsciemment on a envie d'en remettre une couche. Je fais donc attention car juste avant Bastille il y a un tout petit faux plat montant ...
7ème en 3'32 tout va bien. Le 8ème devient plus difficile alors que c'est toujours hyper roulant ... je me souviens d'ailleurs que l'année dernière j'avais bien gazé à ce niveau là. Je compte sur le chrono pour me rassurer: 8ème en 3'32 . Aie, aie me dis-je ... déjà obligé de s'accrocher à peine le tiers de course passé.
Premiere inquiètude pour le chrono final, et puis je pense toujours à l'après 12ème ... la zone de vérité. J'oublie très vite et déconnecte, un gars au t-shirt orange (dossard 976) semble être le plus facile de nous, je me pose donc dans sa foulée ...

Demi-tour de l'Hotel de Ville, franchement je suis inquiet je sens tout de suite une petite bise de face ... en d'autres occasions je ne saurais pourtant pas contre quelques "bises" !!!!
9ème sur les Célestins en 3'32 toujours ... je revois enfin le visage de Nico, il devait être juste derrière mais comme j'ai dit dès le début j'ai évité sur cette course de me retourner sans cesse ...
Nous remontons Le Blvd Henri IV avant d'arrivée à Bastille pour le passage du 10 .... Pépito est posté là et nous encourage (merci pour la photo). Intéressant cette photo d'ailleurs, j'étais loin de savoir que nous étions autant ... c'est çà aussi d'être à 200% dans sa course.

Le 10ème est passé en 35'11 (3'37) ... nous avions décidé avec Nico de passer en 35. Nous sommes donc pas trop mal ... ceci dit je ne pensais pas être aussi entamé.
Au ravito du 10ème (1/2 sucre + une gorgée d'eau) le groupe explose un peu ...
Mais comme pour se rassurer, en tous cas c'est le cas pour moi, je cherche du regard mes potes ...
Ok !!! Nico, Oliver, Philou et David sont là ... j'suis toujours dans le coup ;-))
Nico prends les choses en main, il imprime un bon rythme ... je pensais perdre du temps avec le ravito mais au 11ème nous sommes toujours en 3'33.

Première difficulté à l'approche de la Mairie du XIIème, il faut monter cette avenue de Daumesnil ... c'est Nico et David qui donnent le tempo.
Etonnemment je me sens bien, même fort ... je pousse même un peu mes 2 compères en bas de la "côte". Je la monte bien, David est là, Nico perd un peu de terrain ... sur le coup je repense à l'année dernière : il ne l'aime pas cette montée le Nico !! Passage du 12ème en 3'38
Virage serré à droite et descente de la rue Taine, on échange quelques mots avec David, il m'encourage et me mets en garde sur la montée de la rue de Charenton, juste après ce virage à gauche ( voir photo de Lolo) ... grâce à cette photo je vois d'ailleurs que Philou est toujours là.
13ème en 3'36.

La montée jusqu'à la Pte de Charenton n'est pas facile, je m'accroche à David mais je suis vraiment juste. A l'entrée du Bois de Vincennes nous passons le 14ème (3'40) et malgré les encouragements de David je suis à la peine.
Comme dans la 1ère partie je suis obligé de faire des "micro-sprint" mais cette fois-ci ce n'est pas pour relancer mais plus pour m'accrocher .. j'ai vraiment le souflle court.
Je laisse filer David légèrement plus rapide ... je suis avec Philou et franchement je ne suis pas à la fête.
En plus je sens ce léger vent qui m'enquiquinne, ce n'est pas fait pour nous aider tout çà ..
15ème en 3'38. Au ravito je prends une nouvelle fois 1/2 sucre et une gorgée d'eau ... c'est de plus en plus difficile.

Content de voir ma chérie au bord de la route, je lui fais signe que c'est vraiment dur ... mais là encore au fond de moi je pense toujours que c'est possible pour les - 1h15. Il y a, à partir du km 17,5km, une belle route bien roulante ... je l'ai reconnu maintes et maintes fois et je sais qu'on peut gagner du temps.
Samuel qui avait couru avec Nico et moi l'année passée fait un bout de chemin avec moi jusqu'au 16ème. Il me demande où est Nico, moi qui le croyait juste derrière çà n'a pas l'air d'être le cas ... il me rebooste durement le Samuel, j'en remets une louche, et heureusement car le chrono n'est que de 3'40 au 16ème km.
Je ne vois pas le bout du 17ème ... c'est le seul repère d'avant-course que je m’étais donné ... passer en 1h et c'est "In the pocket" ! Je vois le chrono défilé et je redoute l'instant où le chiffre le plus à gauche de ma montre va devenir "1" ... il apparaît alors que le panneau du 17ème n'est pas encore en visuel : coup au moral .
Finalement ce sera 1h00'42" (3'44 : ouilllleee !!) et la nette impression que mon objectif s'envole ... mais je ne suis sûr de rien, alors je continue à m'accrocher. Et puis David est toujours là à moins de 30m devant moi ...

En haut du plateau de Gravelle je suis soulagé, je relâche d'ailleurs avant la petite butte du restaurant au sortir du virage à gauche ... Nico est là.
Il accélère, je le suis mais pas longtemps .... passage du 18ème en 3'39 ... au mileu de cette rourte du Pesage çà descend franchement. Je sais que là on peut gagner du temps ... je m'étais dit avant la course que si je suis bien je peux même finir ces 3 derniers km en moins de 3'30.
Nico et Philou file lentement ... là encore je "micro-sprinte" pour revenir dans leur pattes. Mais rien à faire, je ne tiens pas le rythme ....
L'abandon m'effleure même l'esprit, signe que je ne suis vraiment pas bien, mais tout le monde est là ...
Et puis ces gars là .. devant moi je ne peux pas, je ne veux pas les lâcher ...
Rond-point du Mortemart (19ème km : 3'33) mais surtout 1h07"55 .... et là je comprends, tout bascule ...

Le calcul est vite fait et le résultat sans concession : 7 minutes pour faire 2 kilomètres, ok çà peut passer vu le profil mais il reste 100m .... je suis dans les choux. Rebadaboum sur la tête .... un milliard de chose me viennent à l’esprit, mais toujours sans faiblir, en gardant le rythme, au moins je ne pense pas à la souffrance comme çà.
P'tain j'y arriverais pas finalement, tout ça pour rien ... j'ai envie de finir en footing, je suis agacé mais cet rebellion interne a du bon. J'ai tout de même un record à aller chercher ... et puis cette ligne droite je l'aime plutôt bien contrairement à d'autre ...
20ème en 1h11'29 (3'33) ... une bonne indication pour les 20km de Paris, tiens ...

Je donne tout ce qu'il me reste dans le dernier kilomètre, j'ai la tête qui tourne, vraiment... j'entends des encouragements à droite, à gauche. Philou est à 5 longueurs mais impossible de combler le trou ... il est impressionnant ce type !!
Je n'ai pas la présence d'esprit de bipper au 21ème ... par contre ce que je sais c'est qu'à peine viré à gauche mon regard se porte sur le chrono off : il affiche 1h15'06 ... en l'écrivant j'ai mal rien que d'y penser, cruelles secondes vous me blesser tant ….
Bref ... à chaud je n'ai pas la même vision pourtant. Donnant le maximum et voyant un 1h15'22 (3'53 dernier 1100m) au chrono réel je suis pleinement satisfait. Je ne pouvais pas faire davantage ...


L'après-course :

Une Leffe bien méritée du côté de « l’esplanade », un repas bien gras pour fêter cette course … et tout doucement je revis ma course allongé dans l’herbe. Là derrière moi, à quelques dizaines de mètres je partais il y a quelques heures, plein d’espoir, sûr de moi-même …. Je cherche alors l’erreur voire les erreurs. Je nous revois passer à tous ces endroits de l’Est parisien en me disant : « Et si là, et puis si là aussi …. » bref … les yeux fermés, le cœur lèger et le souffle retrouvé il est certainement beaucoup plus facile de passer sous les 1h15 ……

Merci C&Lou


Enzo


- 98ème au scratch (81ème SH)
- record battu de 1'24 : c'était il y a 4 mois au semi de BB
- objectif mini de 2h45 sur le MDP

Les réactions

Par lolo, le 2007-03-15 17:34:34
preum's!!!

Par Fred, le 2007-03-15 17:35:10
Deuz ?
Fred

Par Fred, le 2007-03-15 17:40:05
Deuz ?
Fred

Par lolo, le 2007-03-15 17:41:31
Fred, 2 fois Deuz ça fait 4!

Par Fred, le 2007-03-15 17:43:24
Tu sais pourquoi nous avons l'impression de ne pas avancer sur les 2 premiers kilomètres ? Nous sommes vraiment très nombreux, et tout le monde va à la même vitesse.
J'ai refait la course avec toi, je vois mal ce que tu aurais pu faire de mieux. Oui, courir plus vite je sais. Et un temps de passage de 1h15 au semi du marathon ça compterait ou pas ?
Allez bizz…
ƒred

Par lolo, le 2007-03-15 17:43:36
lien vers "la photo de lolo" dont parle enzo, prise à la sortie de la rue Taine:
http://www.flickr.com/photo_zoom.gne?id=417393610&context=set-72157594581909904&size=l
sacrée foulée enzo!

Par Fred, le 2007-03-15 17:44:04
Bon deuze et troize alorze…
Pas ma faute hein Enzo !
ƒred

Par yannnnnnnn, le 2007-03-15 17:47:49
j'ai lu avec gourmandise et admiration tous vos CR, bravo les gars... et à bientôt, I 'll be back!

Par Bikoon, le 2007-03-15 17:50:12
Salut Enzo,
Magnifique compte rendu. Comme toujours beaucoup d'intensité teinté d'émotion. Du grand art à la fois dans la narration et dans la course.
Je suis persuadé que tu les accrocheras très bientôt ces 1h15.
Bikoon

Par raztab, le 2007-03-15 17:58:27
bravo Enzo, super chrono même avec ces quelques secondes "de trop" !

Par La Pépite, le 2007-03-15 18:11:13
Bravo !! Tu es aussi impressionnant dans la narration de tes courses que dans la gestion du tempo pour tenir le chrono! on sent que tu y es à fond et que tu gères quand même à la micro seconde près . Moi, ça m'impressionne cette faculté à réussir à "raccrocher" le groupe tout en calculant le temps à faire ... t'es vraiment, avec le p'tit groupe F@bien,Nico, Philou, Oliver, David, un cran au-dessus ,y'a pas à dire !! C'est de la grande maîtrise !
Superbes les photos 1 & dernière
Biz, ainsi qu'à "tes louloutes" qui te font voir plus Belle la Vie -;))

Par serge92, le 2007-03-15 18:19:12
Bravo et merci pour ce cr tellement vivant que je sentais mes jambes se durcir au fil du récit, regrette rien la prochaine sera la bonne, tu l'auras cette qualif ton travail ne peut que payer .....biz

Par F@bien, le 2007-03-15 18:21:03
J'adore !
Je viens de faire la course avec toi et avec vous !
Franchement c'est chiant d'être tout seul alors que vous vous êtes 5 ensemble ! Allez un peu plus vite, juste pour me faire plaisir ...

Par Sedef, le 2007-03-15 18:23:44
Un régal, comme d'habitude !
Bizarre cette idée d'abandonner, alors que tu étais en train de battre ton record.
On est sur la même longueur d'onde : la course sans le chrono en tête, je sais pas, je trouve qu'il manquerait quelquechose.
Un regret : ne pas avoir le niveau pour être dans votre groupe ce dimanche. Ce devait être de grands moments.

Par krusti, le 2007-03-15 18:36:15

Bonjour Enzo,
Content de t'avoir croisé.
Ta fille aime les clowns, elle nous l'a fait savoir Dimanche dernier.
Elle est d'ailleurs vraiment trop mignonne sur la dernière photo.
A bientôt j'espère.

Par flash, le 2007-03-15 18:37:24
Voilà un cr qui tient en haleine ! Mais comment vous faites pour avoir le souffle de thchacher en 3'30 au kilo ? En ts cas un grand bravo pour ta course

Par flash, le 2007-03-15 18:39:12
Voilà un cr qui tient en haleine ! Mais comment vous faites pour avoir le souffle de thchacher en 3'30 au kilo ? En ts cas un grand bravo pour ta course

Par jcc, le 2007-03-15 18:42:55
C.R. Enzo = c.r. Fred : aussi passionnant l'un comme l'autre .
C'est vrai qu'au R.V. Enzo était trés concentré , mais abordable quand méme .

Par Delphine, le 2007-03-15 19:31:04
Coucou ENzo,

T'es au courant que tout le monde ne court pas aussi vite que toi?? ALors merci de faire un CR moins trépidant la prochaine fois car là j'ai le palpitant qui a du en prendre un coup :o)
Il est génial ton CR, comme ta course.
Et ton chrono c'était comme une évidence...
Jolies photos et bises à la petite mistinguette ;-)

Par bobi, le 2007-03-15 19:44:07
encore une fois bravo et bon courage pour passer sous les 1h15 la prochaine fois.

Par mielou, le 2007-03-15 19:50:53
la seconde de moins
celle qui vous ouvre la voie
la seconde de trop
celle qui vous ferme la porte

comme le 02h59'59" comparé au 03h pile au marathon
une seconde qui change une vie de coureur

le non initié s'esclaffera
le coureur loisir s'en moquera

moi, je sais l'importance du temps
toi aussi enzo...

comme une seconde d'éternité

Par totø, le 2007-03-15 20:13:06
le départ doit faire perdre ces précieuses secondes de trop!!
en tout cas, respect pour ce temps!!
recupère bien

totø

Par angelo, le 2007-03-15 20:19:57
juste le passage d'un camarade CAPeur pour
exprimer toute la satisfaction de te voir realiser un tel chrono..
Pour sûr, je m'entraîne dans l'ombre pour un retour prochain, dur,dur...
Et quand je reviendrai, on se tapera la chasse au F@bien !! :-))))))
BRAVO Enzo ! un mec bien qui reussi, ça me booste !
A bientôt l'Orange team
Je trime pour revenir et perdre qqs kilos !!
Ciao tutti

Par PARISI, le 2007-03-15 20:34:07
ENZO Tu as effectué une course MAGNIFIQUE !!!!!!
Bravo !!!
T'es vraiment fort et pas seulement en CAP , en gentillesse aussi !!!

Bonne récup et merci pour ton passionnant CR !!!!!!

Par roman1982, le 2007-03-15 20:38:20
Bonsoir ENZO ,
Merci de faire profiter de CR . T'es très fort ! et puis il fallait bien ces quelques secondes pour faire durer le rêve , ton rêve ! ça n'enlève en rien l'exploit car tu fais partie d'une ELITE , si si ! et aux yeux des ptis gens comme moi t'es un monstre de la CAP , en si peu de temps d'expérience , t'en as fait du chemin ! tu as aussi beaucoup de chance d'avoir un compagne qui t'accompagnes dans cette longue aventure .
Bon maintenant va falloir te remonter les manches , car 1h15' c'est plus dur à battre que 1h19' du coup maintenant ;-)))
Bien à toi !
@+

Par STEGU, le 2007-03-15 21:10:44
On a l'impression de le courir à ta place tellement tu le racontes bien ...et le semi en 1h15 ça arrrrrrrrraaaaaaache.
Je comprends que ces quelques poignees de secondes soient rageante, en même temps voir son nom inscrit sur la première page des résultats ça doit bien réchauffer le coeur.
En tout cas ta progression -même si on a pas tous le même potentiel- peut servir d'exemple à chacun.

Par Wimm, le 2007-03-15 21:14:11
Merci pour ton CR qui est bien vivant. On voit que tu es à donf !
Difficile de faire un commentaire sur ta perf. Bien entendu pour quelqu'un comme moi tu as fait une énorme perf. Toi tu es un peu decu car tu ne passes pas sous les 1h15 mais tu as raison d'etre satisfait. Tu as fait une belle course et tu as tout donné sans rien lacher mentalement jusqu'au bout. C'est bien la l'essentiel et cela quel que soit son niveau.

Maintenant il faut passer à ton autre objectif : le marathon...

Par floflo, le 2007-03-15 21:15:26
Pfffffff ça doit être mortel de finir les 2 derniers kms en se disant qu'on "echoue" pour quelques secondes.. On doit passer du temps à se demander comment et où on les a perdu, ou on n'aurait pas du ralentir..
C'est quand même une belle progression en si peu de temps, et un potentiel hors du commun..
C'est dans la poche pour la prochaine fois :-) !
Flo

Par Oliver, le 2007-03-15 23:18:53
Bravo pour ta course Enzo. Terminer dans les 100 premiers c'est fort, surtout cette année où le niveau était particulièrement relevé. Tu as raison l'émulation entre potes c'est vraiment ça l'essentiel. C'est ça qui fait avancer. Tu es accrocheur, tu peux faire du 15 avril 2007 une autre grande journée.

Par jibé, le 2007-03-15 23:37:54
Bravo champion !
vous etes tous les plus beaux sur les photos !
bises

Par Enzo, le 2007-03-16 00:11:23
Merci à tous, çà me touche .. je répondrai plus tard à tout le monde.

Juste un mot à Angelo que je suis content de lire ici ...
A Oliver qui ne s'étale pas .. déception ? je sais que le top 100 te tenait à coeur ..

Par Felisk, le 2007-03-16 02:28:07
Salut Enzo,
ton CR j'adore, bravo pour ta course également, l'année dernière j'avais fait moins de 1h15 au temps réel mais 1h15'09 au scratch, alors du coups pas qualifié ... brrr la haine... alors cette année j'ai pas fait la même connerie et je suis parti devant, la ou il y avait moins de monde, cad à Rambouillet ... c'est l'expérience et le métier qui rentre :-)
A bientot.
Amicalement Félix du 9

Par Cyril, le 2007-03-16 07:53:44
Salut

Vraiment bravo pour tes perfs et ta progression qui ne s'arrête jamais!
Je pense que les 2h45' sur marathon ne seront qu'une formalité!

à+

Par kenlag, le 2007-03-16 08:05:37
Salut Enzo
Bravo pour ton CR et ta course !! On s'est croisé furtivement à l'Esplanade, toi déjà dans ta course, moi à la bourre ... Tu as encore fait une belle course. Ton état d'esprit et ta façon
de voir la cap sont des exemples pour beaucoup. Les quelques secondes ça sera pour une prochaine fois même si être qualifié pour les Frances était un objectif. Bon courage pour le 15.04, tu vas encore faire qqch de bien c'est certain. Cette fois je ne serais pas sur le bord de la route pour t'encourager alors je le ferais par la pensée lol. Embrasses tes louloutes ...
à bientôt

Par Eric77, le 2007-03-16 08:21:25
Ah ben zut j'arrive trop tard, mes compères qui sont passés ici avant moi m'ont piqué toutes mes idées, bon ben ça va être des redites. S'il raconte aussi bien qu'il court mais où va-t-on ! Il n'a aucun défaut, dégoûté ! Merci pour ce récit Enzo, c'était passionnant à lire, on avait l'impression de courir à tes côtés (en fait loin derrière toi), c'est vrai que tu as un talent indéniable pour la narration, si tu cherches un éditeur fais-moi signe, lol. Et puis trop mimi ta puce. Tout cela se présente très bien pour le marathon, bravo Enzo.

Par Le Fonz', le 2007-03-16 08:40:17
Entre toi et Fred, y a du talent de narrateur mes cochons !

Belle polyvalence athlétique/epistolaire !

Par ƒred, le 2007-03-16 09:43:02
Pssssst je pourrais avoir une photo dédicacée ?
ƒred

Par Oliver, le 2007-03-16 09:52:26
Salut Enzo,

Pas déçu à 95 %, un peu déçu à 5 %. J'écrirai mon CR ce soir. C'est important d'écrire pour finir définitivement une course et passer aux suivantes !

Par Montaigne, le 2007-03-16 09:55:02
C'est pas passé loin... Ca sera pour la prochaine. Récit prenant, comme toujours, où je retrouve des sensations éprouvées autrefois (à un bien moindre niveau certes).
A un de ces jours, Enzo.

Par SERGE92, le 2007-03-16 10:04:35
tu me rappelles l'adresse de ton fan club? :-)))))))))))))
reste-t-il de la place?

Par brubru, le 2007-03-16 10:05:18
vraiment génial, on s'y croirait !
quelle précision dans les détails.
merci pour ce CR.
pour le chrono, ce n'est que partie remise.
Brubru

Par nicopsa, le 2007-03-16 10:25:56
Super CR Enzo j'ai revécu la course!!!!
En tout cas j'ai exagéré un peu j'étais pas si loin que ça j'ai eu 10" au + (encore que sans les dixième c'est approximatif), mais en tout cas j'avais l'impression d'être très loin au 16ème.
Pour ce coup-ci tu n'as pas -1h15 mais tu as tout de même une belle course au bout.

Par pascal77, le 2007-03-16 11:42:34
salut Enzo,
felicitations a nouveau pour ta superbe course et ce chrono que tu ameliores qd meme de plus de 4' par rapport a 2006 donc aucune raison d'etre décu...le reste viendra en temps et en heures...ca grapille,ca grapille...
a bientot
pascal

Par duduche, le 2007-03-16 15:55:56
C'est toujour avec le méme plaisir que je lis tes C.R. Le prochain semi sera le bon.bonne fin de préparation.
A bientot

Par Marlène, le 2007-03-16 17:06:48
Bravo Enzo, même si tu n'es pas totalement satisfait, et ce pour une poignée de secondes... tout est relatif et ton objectif est le marathon n'est-ce pas ?
Bises toulousaines,

Par ledisciple, le 2007-03-16 17:38:50
Merci pour ce CR, c'est bizarre de te lire, j'ai l'impression d'être à bord d'une F1. Tout passe très vite, on sent le stress, l'adrénaline... J'ai l'impression d'avoir fait une course complètement différente que la tienne même si je reconnais très bien le parcours. Moi j'en garde plutot le souvenir d'une ballade parisienne, une sorte de sortie dominicale avec un temps superbe (l'idéal pour mon premier semi en somme)
Bonne continuation et à bientot sur la piste de PV je pense (passe sur le post des vincennus pour prévenir dans ce cas, je tacherai d'y être)
Quentin

Par JP, le 2007-03-16 17:43:55
Excellent ce CR ! On s'y croirait !
J'admire ta capacité à te souvenir aussi bien de tous ces moments de la course. Perso, je suis tellement dans ma bulle que je ne me souviens pas des numéros de dossard ou autres évènements ...
Bravo pour ta course. Pense à ta progression depuis 2 ans ... Pas mal non ???

Pour le marathon de Paris, n'oublie pas ta bouteille de lait ;-)))

Par Pépito, le 2007-03-16 20:31:56
Bravo Enzo,
Arffff, même ça, ça rime, aller je vais me coucher. Grosse perf pour le loulou du "Vincennu/Lenglenu kwak association" !
Autre perf : la qualité des CR.

2.0. La balle au centre !

Par Papou, le 2007-03-16 20:50:23
Quelle plaisir de te lire et de vivre intensement une course comme ce semi . Je te souhaite une perf pour le 15 / 04 je sais que tu en es capable .......

Par Martine, le 2007-03-17 08:20:31
Coucou mon petit Enzo.
Bravo pour ta belle course. Je peux comprendre ta déception de passer si près de cette qualif. Mais ancun doute, ce sera pour la prochaine fois.
Tu es tout mignon avec ta petite blondinette!!
Bises
Martine

Par vince, le 2007-03-17 15:12:30
Bravo Enzo, joli temps qui me laisse réveur :((

Par contre, juste un ptit détail, tu t planté dans le who's, tu as annoncé ton record semi de 1H15'22 en Mars 2006!!!

@+, t 2H45 pour MDP2007 tu les tiens

Par vince, le 2007-03-17 15:18:11
Par contre, Enzo, je me pose une question, pour les qualifications pour les "FRANCES", ils prennent en compte le temps réels ou le temps officiel?

Par Jafangie, le 2007-03-17 18:18:25
Salut Enzo,
Bravo.
C'est vrai qu'on a l'impression de vivre ta course avec toi.... Le Hic, c'est que tu me mets environ 1 minute au kilo!
Bizzzzes et @+,
Jaf"'

Par Enzo, le 2007-03-17 19:54:10
Rhaaa mince, le sujet va bientôt disparaître et pas vraiment le temps de répondre à tous ... façon y'aurait trop à dire.

Pour résumé un grand MERCI à tous ... oui le prochain objectif est le MDP mais rien n'est acquis surtout sur marathon !!!!!

ƒred c'est parce que c'est toi mais j'aurais pu mal le prendre ... ;-)) pas besoin de tof d'ailleurs on se croise assez souvent ..

@Vince : merci pour le WW, je vais corriger .. c'est le temps off qui compte. Félix qui a mis un p'tit mot ici l'a constaté à ses dépends l'année dernière : moins de 75' en réel mais au-dessus en off --> pas de Frances :-(

A oui et aussi, pour ceux qui ne savent pas ... je ne suis qu'un pseudo papa. Elle n'est pas mienne cette jolie blondinette, mais on fait comme si ....

Encore merci pour vos interventions à tous, à plus tard pour de nouvelles aventures. Vous êtes prêts pour un nouveau CR vers la mi-avril ??? Cette fois-ci y'aura 2 fois plus à raconter ... aie, aie, aie !!!

Bizzz à tous

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)
























Les 5 billets précédents

2007-03-04 13:13:44 : Fin prépa' semi de Paris 07 ..... - 2 photos - 29 réactions


..... c'est fini ou presque. La messe est dite, plus que quelques footings et des accélérations et il faudra courir en moins de 75 minutes dans une semaine.
Dernière semaine intense donc, 86 km au compteur pour un travail à allure variée :

- VMA lundi : 2*7*400 en 1'13 de moyenne pour 46" de récup' --> 14km
- mardi repos
- mercredi : 4*1500 (± 5'08) + 1000 en 3'22 -->12km / soir: piscine 1h
- jeudi : endurance active d'1h (30' cool et 30' à ± 15km/h avec LaPépite) --> 13km
- vendredi : 40' à 13,3 km/h + 3*3000m (10'40/10'36/10'32) --> 20km
- samedi : piscine 1h15
- dimanche : sortie endurance 2h en accélération progressive (voir graphe ci-dessous) --> 27,5 km

Cette dernière sortie s'est plutôt bien passée. RDV avec les Vincennus à 09h00 . Brinouille casquée, ƒred, Martine, Jean-Luc, Pierrot, FabriceM, JPII, Aleksi sont là.
Un peu de papotage pendant 20' à 10,8 km/h puis il est temps de bosser mes allures.
25' à 13,3km/h / 30' à 13,8km/h / 25' à 15,2km/h et 6'30 à 16,6 km/h.

Pas mal de vent et comme un fait exprès il soufflait souvent lorsque la pente se faisait plus "raide". D'ailleurs j'ai effectué une partie de l'allure 15km/h entre les kil 16 et 18 du semi de Paris, là où çà monte légérement .. et bien avec le vent de face c'était plutôt difficile de tenir l'allure !!!!
Idem pour la partie au seuil, j'ai débuté au moment où je devais remonter la piste cyclable avec vent de face ... trop dur.

Fini par 15' pour revenir au lac de Daumesnil où j'ai été content de retrouver tout mon p'tit monde. Nous avons été bien synchro sur le coup.

Bon repos à tous

Enzo

2007-02-26 16:47:36 : Il y a un an déjà ... - 1 photo - 20 réactions

Sans blog à l'époque, mon CR du semi de Paris 2006 avait été incorporé au fil "semi de Paris, vous y étiez, racontez ..."
Aujourd'hui je le resors à moins de 15 jours d'une nouvelle édition. Edition qui me verra, moi comme tant d'autres, partir avec un nouvel objectif ...

Flash-back :

Après une nuit difficile (dodo de 3h à 7h) dû principalement au stress je suis très heureux de découvrir au réveil que le ciel est d'un bleu azur comme je les aime.
Je n'ai pas du tout faim et çà me stresse .... la Pasta Party de la veille a été fort copieuse. Entre les légumes saucés au mélange mascarpone/thon, les pâtes, le poulet, le jambon, la tarte au noix, la mousse au chocolat et la salade de fruit .... je suis encore blindé. J'avale juste mon café, une banane et 2 kiwis. Je me dis que je risque de le payer au 15 ou 16ème km quand çà devient dur, mais bon tant pis, j'ai pas faim, j'ai pas faim ....
Départ pour le RDV au café de "l'Esplanade". C'est à 10mn de chez moi. Je pars donc en léger footing, Georgia me suit en vélo et je trouve çà super agréable de partager ce moment avec elle, même si elle aussi aurait du participer à la fête. Mais faute de préparation elle a préfèré renoncer. Je suis content aussi qu'il fasse beau pour que ce ne soit pas non plus une galère pour elle .......

Rencontre avec les membres du forum. C'est rapide comme d'habitude, après coup déçu de ne pas avoir discuter avec Kenlag par exemple, mais bon ce sera pour une autre fois. Content aussi d'avoir aperçu Korma qui j'espère sera bientôt de retour parmi nous.


- Echauffement: 20/25', je crois, en compagnie de Marie-Claire, Fred, Baltha, NicoASM et NicoPSA.

- Entrée SAS : vers 9H50. Nous sommes en fin de SAS, nous aperçevons Jérôme et Jibé derrière. Il fait presque chaud !!! Si, si ... je suis pourtant en "marcel" et short et le soleil aidant nous n'avons pas du tout froid

- Départ : étant en fin de SAS nous mettons 30s à passer la ligne de départ. Je pars devant, dans un 1er temps je me retourne et voit que Baltha et NicoPSA suivent. Je slalome et suis étonné du nombre de personnes "gênant" notre progression. Je peste un peu sur le coup car ne comprends pas les différences d'allures que l'on peut avoir en étant en SAS préférentiel. Avec un record à 1H23 je suis sensé être dans "les lents" de ce SAS ... bon bref j'arrête là car je ne vais pas me faire des amis ....!

- La course : le 1er kilo est bouclé tout de même en 3'50. Pile-poil ce que nous voulons ... donc en fait la gêne du 1er kilo a été un bien pour un mal. C'est vrai que d'habitude je pars plutôt en 3'30/3'35. C'est à ce moment là que je m'aperçois que Fred et Marie-Claire sont avec nous.
Juste après le virage à droite de Pte Dorée nous rattrapons MarieL. Fred restera avec elle, signe de notre bonne forme nous y allons même de nos encouragements au sein du peloton "Allllez MarieLLLLLLL" crions-nous !!!
Les kilomètres s'enchaînent et le rythme est plus elévé que prévu. Nous descendons plusieurs fois en dessous des 3'45/km (ie 3'38 entre le 7 et le 8) mais nous sommes bien ... au fait nous sommes 4. Samuel (un ami de NicoPSA nous a rejoint).
Je squizz le ravito du 5ème, trop à l'extérieur du Rond Point ... et pourtant j'au un peu soif. Je récupérerai la bouteille d'un mec un peu plus loin.
Je sens que Baltha n'a pas sa verve de Boulogne, j'espère cependant qu'il accrochera le wagon, je lui annonce les temps de passage au kilo (il a oublié sa montre :-((((( ). Après le 7ème il décrochera, j'ai un sentiment partagé à ce moment là, çà me fait c.... de le laisser, ces 1H21 c'est à 2 qu'on a décidé de les faire. Mais bon je sais qu'il n'a pas pu se préparer comme il le souhaitait, de mon côté je me sens bien et ai envie de "transformer l'essai" : être récompenser d'un bon chrono pour ces 3 mois de préparation intensive !!

Je pars donc avec NicoPSA et Samuel .... l'euphorie s'empare de nous 3. C'est vrai que le parcours aidant nous continuons sur un rythme de 3'42/3'45 tout en ayant la force de parler, rigoler, crier .... j'apprends d'ailleurs que Samuel a un record aussi à 1H23 et qu'il souhaite faire 1H21. Quant à Nico il a un record à moins de 1H20 et peut donc nous aider. Je lui dit même que si je pulvérise mon record je lui paie le champagne !!
On se calme et tout doucement nous arrivons au 10ème en 37'24 (à 25s de mon record).
Entre le 11ème et le 12ème nous doublons Stépane Diagana, j'y vais de mon petit " Allez Stéphane " .. il me sourit mais ne rétorque pas, tant pis ;-))
Viens la montée de l'Av de Daumesnil, connaissant sur le bout des doigts ce parcours, je décide de ne pas me mettre dans le rouge, de baisser le rythme et d'attendre la descente rue Decaen. C'est dans cette montée que Samuel prend quelques mètres d'avance et NicoPSA quelques mètres de retard. Nous resterons dans cette position jusqu'à la fin ou presque : ayant Samuel en point de mire et NicoPSA juste derrière moi.

Après Pte de Charenton vers le 14/ 15ème km j'ai super faim !!! et là je me dis que "çà yé ... tu paies ton non-p'tit déj de ce matin". Je décide donc, pour la 1ère fois, de prendre un demi sucre et de l'eau au ravito du 15ème. Ma sensation de faim disparait.
Je continue, je suis bien ... je fais un coucou à la camèra de Georgia. Maintenant je suis entre 3'50 et 3'58, c'est normal c'est un faux-plat et donc je gère.
Je regarde mon chrono et me dit que je peux passer sous les 1H20 ... cette pensée m'émeut. Vous allez trouver çà gnian-gnian peut-être (mais c'est qu'il est sensible le gars .. ;-))) mais c'est un temps auquel je pensais même pas, où du moins pas tout de suite. Je préfère donc penser à autre chose car les larmes me montent et c'est pas facile quand tu cours d'avoir les yeux embués ;-)
J'aperçois F@bien avant le 18ème et là je sais que faux-plat et montée sont terminés ... je souffle un peu, allonge la foulée dans la descente de la route du Pesage.
Passage au 19ème km en 1h12 tout juste ... on fait le tour du fameux Rd point du Mortemart. Il ne reste plus que 2km et là "j'accroche la roue" d'un gars qui tourne bien. Je suis étonné de ma lucidité pour le rythme que je me donne. Aux 20ème km je passe en 1H15'48 soit 3'48 sur le dernier kilo et surtout 4'10 de moins qu'aux "20km de Paris" il y a 5 mois !!!
Je continue et double un nombre impressionnant de participants sur le dernier kilo. Derniers 1100m en 4' soit 3'38 au kilo et cela avec une grande facilité par rapport à mes dernières courses. Le résultat final est donc de 1h19'48 à ma montre (même que la puce) et là je crie de joie. Deux gars viennent même m'enlacer et me remercie du train mener 8-| !! ... çà c'est cool !! je regarde à nouveau ma montre et j'en reviens pas ... je réalise mon chrono, et là je lâche tout. Je peux pas et n'ai pas vraiment envie de me retenir, je pleure à chaudes larmes. J'essaie quand même de faire discret mais c'est plus fort que moi ... j'ai les nerfs qui lâchent! Je me reprends et fait 100 m pr retrouver Georgia se trouvant derrière le grillage... et là rebelote. Je pleure comme un gamin en annonçant le temps à ma miss ... l'émotion est vraiment forte. Je ne sais pas si vous me comprenez ou si vous avez déjà eu ce sentiment après une course mais là c'était vraiment fort.

2007-02-21 12:33:10 : Course des 4 saisons (Amiens - 10km) - 18/02/2007 - 29 photos - 34 réactions

A la recherche d'un 10 km à 3 semaines du semi de Paris, F@bien et moi avions décidé d'aller sur les bords de la Somme afin de nous tester sur 10 km.

Le cross Régional de Bagneux passant par là, F@bien est qualifié pour les Inter et me laisse choir le bougre.

Je trouve donc un autre pote pour m'accompagner. C'est du 1er choix, le genre à truster les 1ères places ... féminines. LaPépite sera donc de ce 10km tracé sur un chemin de halage. 3 boucles identiques, 5 demi-tours et une bonne ambiance de course de province (et qu'on ne me taxe pas de "parisianisme" ;-))

En outre c'est l'occasion de croiser une nouvelle tête du forum : Bébère.
Il sera très précieux : porteurs de vestes, photographes, supporters ... et tout çà après un 10km aux alentours des 40' !!


Partis dès le samedi ( merci Nano pour l'appart ;-)) nous en profitons pour faire un p'tit tour dans le Centre Ville d'Amiens. Nous ratons à 2' près la possibilité de rentrer dans la cathédrale. Elle vaut vraiment le coup d'oeil ... même de l'extérieur.

On "zieute" les runnings (de beaux modèles chez ce spécialiste), On "bave" devant ces tuiles chocolat, ce gateau battu, ces macarons ... pour lesquels on craquera finalement.

Un bon paquet de De Cecco, une tisane et nous voilà fin prêt pour passer une bonne nuit et performer le lendemain ...

09h15 direction le chemin de halage, le brouillard est épais et il ne fait pas plus de 6°C .... mais on reste confiant, y z'ont dit à la météo que tout çà se léverait.
Bernic oui, on aura droit à ce temps typiquement picard jusqu'au bout. Le soleil on le verra seulement en revenant sur Paname ...

45' d'échauffement sur le parcours où a lieu le "10 km populaire", Bébère est aux avant-postes, et termine 3ème de la course au moment où nous entamons talons-fesses, montées de genoux et accélérations.

A 11h00 nous nous plaçons sur la ligne. Ce n'est pas très large et je dis à LaPépite de se placer côté gauche, là où il y a une meilleure adhérence .... sur la droite l'herbe est plutôt glissante.

J'ai décidé, pour une fois, de ne pas partir trop rapidement .... sur mes 2 derniers 10km j'étais parti en moins de 3'20 et je pense l'avoir payé par la suite.

Un gars part comme une balle, un autre le suit de très près .... quant à moi je reste à quelques mètres. Un groupe de 4 se créé autour de moi tandis que les 2 premiers s'envolent.

A la fois concentré pour garder un rythme somme toute tranquille pour un 1er kil, je suis surtout très vigilant à choisir la meilleure trajectoire .... çà a beau être une ligne droite le terrain est humide et quelques caillasses jonchent le parcours.

Passage au 1er kil en 3'25, juste dans les temps. 2 gars prendront le relais avant le 1er demi-tour. Cette 1ère relance est difficile, les appuis sont hésitants et la souffle court quand il faut remettre les gaz.

Passage au 2ème kil en 6'52 (3'27/km) ... je sens de suite que çà être difficile d'aller titiller les 34'30. Pourtant je suis bien mais hors de question d'accélérer pour le moment ... le route est encore longue.


Fin de la 1ère boucle et je vois devant, au profit du demi-tour, qu'un d'eux est parti trop vite. Avec le p'tit monde présent on se sent toujours pousser des ailes ... je dois inconsciemment accélérer puisque mes 3 accolytes lâchent prise.

Cool, pas cool ... ??? seul sur les 2/3 de la course c'est sûrement pas l'idéal mais c'est aussi une expérience qui pourra servir. Et ce d'autant plus que je vais jouer "la place".

Je n'aurais plus d'indications kilomètriques jusqu'au 8ème km ... à vue de nez je reprends "l'ambitieux" après le 4ème kil. Il est cuit et abandonnera plus tard.

Le 1er est à une centaine de mètre. Je ne focalise pas dessus mais il me sert de repère .... consultant sans cesse mon GPS je vois bien qu'entre le 5ème et 7ème j'augmente légérement l'allure. Du coup le 1er se rapproche ... il le sent d'ailleurs (nous en parlerons après la course) et remet un p'tit coup.

Arrive enfin le 8ème kil, celui qui me permettra de voir sur quelle base je suis. En répérant le parcours je m'étais dit que sur les bases de 3'30 au kil, le 8ème se passe en 28'.

Secrétement j'espèrais être en 27'30 voire moins .. bref en tous cas j'aurais une indication à ce moment là.

Résultat : 21' sur les 6 derniers kil (pile 3'30) et 27'52 au total ... pƒƒƒ j'suis un peu déçu sur le coup. J'espèrais une bonne surprise et elle n'est pas là. Il reste donc 2 km et il va falloir ce battre pour passer sous les 35'.

Je finis donc avec tout ce qui me reste et comme à chaque fois le dernier kil sera difficile : 34'50 au final. Le premier termine 30s plutôt et le 3ème 50s derrière .. on échange 2 ou 3 mots puis je repars sur les derniers mètres pour voir arriver LaPépite : 1ère F. en 41'28

Un gars juste devant elle la booste et elle termine assez fort d'ailleurs. Nous nous sommes croisés 4 fois, je crois, sur le parcours ... nous y allions d'un p'tit encouragement à chaque fois. Sauf vers le 5ème si je me souviens bien, là j'ai bien souri, on s'est juste contenté d'un signe de la main (et encore) ... et là j'me suis dit "ah ouais çà rigole moins là ..."


Comme je l'ai dit je suis déçu même si c'est un nouveau record pour moi ... 43s en 4 mois (Corrida du XVème en Oct06) c'est pas si mal mais pour une fois ma course a plutôt été bien gérée, j'espèrais donc mieux.

Mis à part le dernier kilomètre je n'ai pas vraiment souffert, toujours cette impression qu'avec 3 ou 4 secondes de moins au kilo je peux doubler la distance.

Après cette relative déception nous n'avons malheureusement pas droit à une p'tite cérémonie ... j'aurais bien aimé tiens que les 2 podiums du XVème AC soient plus concrets !!!


A 12h30 tout est fini, remballé. Un dernier coucou à Bébère (merci encore pour tout) puis il est temps de mettre les voiles. Il fait toujours aussi froid et humide et nous sommes frigorifiés.

Une bonne douche suivi d'un bon resto Picardo-Francomtois et nous voilà 'reviendus' dans les bouchons parisiens en fin d'après-midi ... mais sous le soleil !! Héhé on peut pas tout avoir.



--> Les 1h15 au semi de Paris vont être difficiles à aller chercher au vue de cette perf sur 10km. Mais bon cet objectif est toujours réaliste d'autant plus que je suis toujours plus à l'aise sur semi .... il reste 3 semaines avec 2 semaines intenses. On y croit ....



Enzo

2007-02-15 08:18:16 : Course de la SV - Buttes Chaumont - 10/02/2007 - 9 photos - 19 réactions

Un billet perso, ou presque, histoire d'avoir une trace de cette course dans mon blog ....

Brinouille, ƒred et Pépito ayant déjà fait un beau boulot je me permets de linker vers leur blog :

- http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3112
- http://brinouille.courseapied.net/billet.php?idbillet=3107
- http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=3106


Merci à tous les supporters, spectateurs qui se reconnaîtront ...

Les résulats ici : http://frparis.free.fr/
Doublé des z'oranges sur la course en duo mixte (8.2 km) : Caro & Sedef (36'51) juste derrière LaPépite et moi (34'54).
A titre de comparaison Marielle & Baltha avait mis 3' de moins l'année dernière (moins de 32'), çà calme ;-))

Nb : Julos 15ème du 12km en 50'21 - vainqueur, Lahcen, que certains connaissent, en 43'15.

Enzo

2007-02-05 08:35:20 : 04.02.07 - Cross Régional (IDF OUest) - Bagneux - 25 photos - 20 réactions

Nous étions 4 du Xvème AC à nous aligner aux Régionaux de Cross. : 2 vétérans (Sedef & Jonk) et 2 séniors ( F@bien et moi)
Delphine, qualifiée, n’y participe pas.

Présents en spectateurs-supporters : Delpine, Pépito, Jibé, NicoASM, Baltha et la Jonk Family …. Merci à vous !!! Et surtout à la rainette pour son massage à l’huile d’Arnica !!

Bonne perf’ de Fabien qualifié pour le tour suivant, et de Sedef qui bouclait son 2ème 10 km de la journée !!

Jonk et moi connaissons l’abandon  !!

Mon sentiment d’après-course :

« Ch'tite déception pour moi aux Régionaux. Mais vraiment toute petite ....
A "froid" je comprends un peu mieux ce qui s'est passé.
Manque de motivation, pas ou peu d'objectif sur ce cross et une fatigue musculaire (mollets contracturés, bursite du talon).

Quand on doit se "mettre dedans" sur un cross difficile comme à Bagneux ... le mental joue un rôle prépondérant. Et là je ne l'avais pas.
Ma tête est encore à Vincennes au bout de 3,8 km quand je lâche l'affaire.
A Vincennes une fois, car ces Foulées j'aurais tant aimé les faire. A Vincennes deux fois car le 11mars j'aimerais être en pleine forme pour ce 'terrible' objectif perso.

Surement un mal pour un bien, enfin je l'espère ... une course ratée pour se préserver et repartir ainsi pour de beaux objectifs de printemps. »


Nb : quelques photos de l’après-course prises par Delphine.

Enzo

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net