La course à pied Les blogs courseapied.net : enzo

Le blog de enzo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-18 12:12:16 : La conquête de l'Ouest ...

... et oui, habitué, aux chemins du Bois de Vincennes j'ai décidé aujourd'hui d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté. Je sais que Serge, Caro, RX entres autres connaissent bien le Parc de St Cloud ou le Bois de Boulogne. D'ailleurs à peu de choses près c'est sûrement les chemins que vous devez emprunter ....

Sortie de 2h18 (± 30 km) avec 4 gars du boulot. Départ du Carrefour des Anciens Combattants où dans moins d'un mois nous y passerons juste avant le ravito du 35ème ...
Il est 07h15, le temps est gris mais la température est idéale (08°C) ... direction le parc de St Cloud où vent de face + montées nous ferons passer la 1ère heure à tout juste 12km/h.
Après une pause alimentaire de 5' nous reprenons la route pour l'hippodrome de Longchamps via le Pt de St Cloud et Boulogne. Il pleut pas mal mais nous avons bien accéleré le rythme tout de même. Une dernière boucle autour du Lac Inférieur (tiens çà me rappelle les 20 km de Paris ;-)) et nous revoilà au point de départ.
A peine 09h30, génial.

Sensations : très inquiet au départ car le muscle du jambier antérieur me fait des misères ... mais après la chauffe je l'ai quasiment pas senti. It's so good ...

Les réactions

Par jcc, le 2007-03-18 12:44:07
Ils font le MDP tes 4 gars du boulot !
Ce matin je suis sorti avec Pascal et , je lui disais que nous étions des "enfants gâtés" avec le forum et les participants , nous y puisons énormément de détails et renseignements sportifs et donne une motivation suppl. , en plus , rencontrer des "grosses pointures" lors des courses est génial et ton petit blog de ce matin est également trés enrichissant pour d'éventuelle sortie longue en banlieue ouest .

Par Doumé, le 2007-03-18 13:55:27
Si t'avais proposé à tes collègues de boulot; "un p'tit footing", ils n'ont pas dû être déçus!! A mon avis ils sont déjà en arrêt maladie!!
Je crois que Philou, ton partenaire de course, faisait le même genre de sortie ce matin du côté du parc de Sceaux. Moi je dormais!!

Par roman1982, le 2007-03-18 14:07:36
c'est pas mal l'ouest pour les sorties longues , le terrain est varié , et passé le pont de st cloud y a d'quoi faire dans l'parc ! du courage de courir aussi tot un jour de pluie , surtout que cette aprème y fait beau ;-)), bonne suite bye @+

Par SERGE92, le 2007-03-18 17:05:36
ENZO j'espère que tu as aimé le parcours avec ses terrains variés il y a même une belle bosse au bout du parc de st cloud (la brosse) je crois que vous y avez échappé ce sera pour la prochaine fois avec sortie porte blanche à marnes direction chevallier ou l'émir pour un tour dans les bois fe fausses reposes, nous à votre age (:-)))) )on faisait le parcours(35km) chaque dimanche et le lundi on remettait le couvert pour s'assurer d'avoir rien oublié! ce matin avec le petit crachin breton vous aviez refroidissement par eau! bonne sieste@+

Par mielou, le 2007-03-18 17:06:54
conquête...
j'aime bien le mot !

Par Enzo, le 2007-03-18 19:54:49
Tu crois pas si bien dire Serge : entre les 70km de vélo et les 3 km de nage d'hier. De nouveau 3km de nage cet après-midi après ces 30 bornes de CAP, disons que je me suis permis une siestounette en fin d'am ;-))

Excellent le parc de St Cloud, j'ai surtout aimé l'ambiance forêt et non parc justement ...
J'suis partant pour une nouvelle escapade ...

@jcc: Trois font Londres et un Paris.

@Doumé : t'inquiètes, sont affutés les collègues .. y'en a tout de même 2 en -2h45 et les autres en -3h ...

@Mielou : la "quête du con" j'imagine ...

Par mielou, le 2007-03-18 20:24:49
La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire.[Gaston Bachelard]

pour l'imagination ce gaston avait dit aussi :
Il faut que l'imagination prenne trop pour que la pensée ait assez

un vrai philosophe ce gars !

non, moi j'aime plutôt tout ce qu'il faut mettre en oeuvre pour arriver à cette conquête...
bonne soirée enzo

Par ƒred, le 2007-03-18 21:08:03
Enzo, il faut tester la montée de la Cristallerie jusqu'au belvédère, si tu veux le plan je l'ai. Super le parcours de la Brosse vers le Stade Français.
ƒred

Par Delphine, le 2007-03-19 14:09:52
Coucou ENzo,

Jolie petite balade de santé je vois :o))
Bonne fin de prépa, a+++ et on croise les doigts pour les guiboles.
Bises

Par thyo, le 2007-03-29 10:33:31
Salut Enzo !
J'ai rêvé de toi cette nuit !!
Tu étais prof de danse dans une salle de sport et tu me montrais comment danser avec des tissus (genre danse rythmique avec des rubans). Et les rubans étaient de plus en plus grands, je m'emmêlais dedans. Ils se tranformaient en draps. Impossible de s'en dépétrer, je me cassais la gueule dedans , du coup, toi aussi ... Je garde la suite pour moi ... mais c'était très bien !!
Rien à voir avec ton post mais marrant quand même !
Bonne journée et à +

Par Marlène, le 2007-04-06 19:37:26
Salut Enzo, je viens de lire que tu te mets hors du circuit pour le MDP. Tu es un sage. C'est râlant bien sûr, mais des marathons, tu en feras bien d'autres. Tu as relativisé, c'est bien. Grosses bises de la Môlo's team.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


1ère partie : "anciens combattant" --> Parc de St Cloud


2ème partie : Parc de St Cloud


3ème partie : Parc de St Cloud --> Longchamps --> Lac Inf


Les 5 billets précédents

2007-03-15 17:30:35 : Semi Paris07 : 11 mars - 22 photos - 54 réactions

... une date inscrite depuis longtemps sur mes tablettes de coureurs. Sûrement ma course préférée, celle qui m'a fait dire un jour : "Tiens c'est vachement bien de courir en compét' ".
C'était il y a tout juste 2 ans. En mars 2005, il faisait si froid ce jour là, bien moins de 0°C en tous cas, de la neige au départ même ...
Sans rien connaître de la course, avec pour seul entrainement mes 2/3 sorties foot hebdo je vais chercher un 1h30'59 qui m'étonne beaucoup et me pousse à creuser un peu plus.
L'année suivante, un peu mieux préparé ... euphémisme quand tu nous tiens ... je sors un 1h19'48 inespéré.

Suite logique donc cette année je veux continuer la progression et atteindre l'objectif symbolique des 1h15 : qualification pour les "FRANCES" en catégorie SH.

La fin 2006 fût cahotique avec des blessures à répétitions. Là, en ce début 2007, hormis une alerte au niveau des mollets en janvier je suis plutôt gâté .....
Quoique une bursite et une douleur au niveau du bas ventre me gêne un peu mais rien de bien méchant ....

C'est donc gonflé à bloc, avec un mental à toute épreuve que je présente sur la ligne de départ en ce jour printanier : soleil généreux, T° de 12°C vers 11h00 ..

L'avant-course :

A rendez-vous exceptionnel, assistance perso exceptionnelle ... mes deux p'tites louloutes préférées sont présentes. Heureux de les voir près de moi, j'ai pas le droit de les décevoir ... ils savent combien cette course est importante pour moi alors si je fais le maximum elles ne pourront qu'être ravies ....

Un départ de la maison vers 8h30, un passage à proximité du chalet des gaufres et nous voilà au RDV de "L'Esplanade".
Le coeur serré, la boule au ventre, je suis comme à pareille occasion moins enclin à la déconne ... je suis concentré, déjà dans la course. Je fais bien mine de paraître décontracté mais je sais qu'au fond de moi je suis déjà dedans ...
Bien heureux alors d'entendre Baltha sonné le glas des embrassades et autres discussions ... zou pour l'échauffement. T'as raison mon gars, on va pas se laisser avoir comme l'an passé et se retrouver en fond de sas.
Nous partons donc tous les 2 et croisons le reste de la troupe : Nico, Philou, ƒred, Pascal. Dans le sas encore plein de têtes connues ... je suis alors beaucoup moins stressé.
Si, si JP moins stressé .. c'est pas ta bouteille de la marque "c'est quoi cette bouteille de lait" qui me trahira sur ce coup là ;-))

Nous aurons patienté 20 minutes au total, je ne les aurais pas vu passer ....

La course :

Parti directement dans le ryhtme je file ... je ne me retourne pas. J'ai décidé sur cette course de minimiser ce genre de geste inutile. Bon d'accord je ne pourrais pas m'empêcher de me retourner une fois histoire de voir si Nico suivait bien ... sait-on jamais ?? il aurait pu soudain bifurquer dans le bois ou tout simplement ne pas suivre (sourire ..)
Tape amical du grand bonhomme au cheveux orange, tiens ? Oliver est là, Philou aussi, quant à David B. il se joindra à nous un peu plus loin je crois ....
1er kilo en 3'22, forcément trop rapide, nous levons alors le pied dès cette première ligne verte franchie ...
J'ai une vidéo du passage juste après le 1er kil ... dingue comme j'ai l'impression qu'on avance pas. Comme si nous étions en footing, et pourtant ....

Nous nous reprenons très rapidement et levons le pied : 2ème en 3'34.
Virage à droite Boulevard Soult, le terrain n'est pas tout à fait plat ... passage au 3ème en 3'35 : Oliv casquette vissée sur la tête est là pour nous encourager
Nous sommes toujours groupé, le rythme est tranquille même si je sens que nous sommes pas là pour nous amuser ... je ne fanfaronne pas.
A Pte de Vincennes Nico doit penser que nous sommes en train de nous endormir, dans le virage à gauche il relance progressivement, je prends çà roue et je me souviens m'être dit : "maintenant c'est tout droit jusqu'à l'Hotel de Ville".
Nico poursuit sur sa lancée, je sens que nous avons accéleré, je lui en fais part d'ailleurs .... "Hé Nico t'en remets une couche, là ?". Il veut en fait combler le trou sur le petit groupe de devant où se trouve Léopoldina Silveira.
4ème en 3'29 .. revenus sur le groupe nous touchons 2 ou 3 mots à Léo. Elle cherche 1h16'30 et se dit qu'elle est sûrement partie trop vite vu que nous sommes sur les bases de 1h15.
Nation est passé rapidement ... pas un regard ou presque pour le ravito qui est tout là-bas ……

A partir du 5ème çà descend franchement ... je me sens bien, je remets un peu les gaz en allongeant la foulée. Philou me suit, pas de Nico ... il est resté avec Léo ou quoi ;-))))
Passage du 5ème en 17'29 (3'27), je continue sur ma lancée, Oliver est revenu à mon niveau également .... j'essaie de m'abriter dans les petits groupes formés mais j'ai l'impression de traîner alors je prends la tête.
6ème kil en 3'25 et coucou à Gravoche juste avant Bastille ... il y a du monde à ce niveau, faut faire gaffe à ne pas se laisser griser, inconsciemment on a envie d'en remettre une couche. Je fais donc attention car juste avant Bastille il y a un tout petit faux plat montant ...
7ème en 3'32 tout va bien. Le 8ème devient plus difficile alors que c'est toujours hyper roulant ... je me souviens d'ailleurs que l'année dernière j'avais bien gazé à ce niveau là. Je compte sur le chrono pour me rassurer: 8ème en 3'32 . Aie, aie me dis-je ... déjà obligé de s'accrocher à peine le tiers de course passé.
Premiere inquiètude pour le chrono final, et puis je pense toujours à l'après 12ème ... la zone de vérité. J'oublie très vite et déconnecte, un gars au t-shirt orange (dossard 976) semble être le plus facile de nous, je me pose donc dans sa foulée ...

Demi-tour de l'Hotel de Ville, franchement je suis inquiet je sens tout de suite une petite bise de face ... en d'autres occasions je ne saurais pourtant pas contre quelques "bises" !!!!
9ème sur les Célestins en 3'32 toujours ... je revois enfin le visage de Nico, il devait être juste derrière mais comme j'ai dit dès le début j'ai évité sur cette course de me retourner sans cesse ...
Nous remontons Le Blvd Henri IV avant d'arrivée à Bastille pour le passage du 10 .... Pépito est posté là et nous encourage (merci pour la photo). Intéressant cette photo d'ailleurs, j'étais loin de savoir que nous étions autant ... c'est çà aussi d'être à 200% dans sa course.

Le 10ème est passé en 35'11 (3'37) ... nous avions décidé avec Nico de passer en 35. Nous sommes donc pas trop mal ... ceci dit je ne pensais pas être aussi entamé.
Au ravito du 10ème (1/2 sucre + une gorgée d'eau) le groupe explose un peu ...
Mais comme pour se rassurer, en tous cas c'est le cas pour moi, je cherche du regard mes potes ...
Ok !!! Nico, Oliver, Philou et David sont là ... j'suis toujours dans le coup ;-))
Nico prends les choses en main, il imprime un bon rythme ... je pensais perdre du temps avec le ravito mais au 11ème nous sommes toujours en 3'33.

Première difficulté à l'approche de la Mairie du XIIème, il faut monter cette avenue de Daumesnil ... c'est Nico et David qui donnent le tempo.
Etonnemment je me sens bien, même fort ... je pousse même un peu mes 2 compères en bas de la "côte". Je la monte bien, David est là, Nico perd un peu de terrain ... sur le coup je repense à l'année dernière : il ne l'aime pas cette montée le Nico !! Passage du 12ème en 3'38
Virage serré à droite et descente de la rue Taine, on échange quelques mots avec David, il m'encourage et me mets en garde sur la montée de la rue de Charenton, juste après ce virage à gauche ( voir photo de Lolo) ... grâce à cette photo je vois d'ailleurs que Philou est toujours là.
13ème en 3'36.

La montée jusqu'à la Pte de Charenton n'est pas facile, je m'accroche à David mais je suis vraiment juste. A l'entrée du Bois de Vincennes nous passons le 14ème (3'40) et malgré les encouragements de David je suis à la peine.
Comme dans la 1ère partie je suis obligé de faire des "micro-sprint" mais cette fois-ci ce n'est pas pour relancer mais plus pour m'accrocher .. j'ai vraiment le souflle court.
Je laisse filer David légèrement plus rapide ... je suis avec Philou et franchement je ne suis pas à la fête.
En plus je sens ce léger vent qui m'enquiquinne, ce n'est pas fait pour nous aider tout çà ..
15ème en 3'38. Au ravito je prends une nouvelle fois 1/2 sucre et une gorgée d'eau ... c'est de plus en plus difficile.

Content de voir ma chérie au bord de la route, je lui fais signe que c'est vraiment dur ... mais là encore au fond de moi je pense toujours que c'est possible pour les - 1h15. Il y a, à partir du km 17,5km, une belle route bien roulante ... je l'ai reconnu maintes et maintes fois et je sais qu'on peut gagner du temps.
Samuel qui avait couru avec Nico et moi l'année passée fait un bout de chemin avec moi jusqu'au 16ème. Il me demande où est Nico, moi qui le croyait juste derrière çà n'a pas l'air d'être le cas ... il me rebooste durement le Samuel, j'en remets une louche, et heureusement car le chrono n'est que de 3'40 au 16ème km.
Je ne vois pas le bout du 17ème ... c'est le seul repère d'avant-course que je m’étais donné ... passer en 1h et c'est "In the pocket" ! Je vois le chrono défilé et je redoute l'instant où le chiffre le plus à gauche de ma montre va devenir "1" ... il apparaît alors que le panneau du 17ème n'est pas encore en visuel : coup au moral .
Finalement ce sera 1h00'42" (3'44 : ouilllleee !!) et la nette impression que mon objectif s'envole ... mais je ne suis sûr de rien, alors je continue à m'accrocher. Et puis David est toujours là à moins de 30m devant moi ...

En haut du plateau de Gravelle je suis soulagé, je relâche d'ailleurs avant la petite butte du restaurant au sortir du virage à gauche ... Nico est là.
Il accélère, je le suis mais pas longtemps .... passage du 18ème en 3'39 ... au mileu de cette rourte du Pesage çà descend franchement. Je sais que là on peut gagner du temps ... je m'étais dit avant la course que si je suis bien je peux même finir ces 3 derniers km en moins de 3'30.
Nico et Philou file lentement ... là encore je "micro-sprinte" pour revenir dans leur pattes. Mais rien à faire, je ne tiens pas le rythme ....
L'abandon m'effleure même l'esprit, signe que je ne suis vraiment pas bien, mais tout le monde est là ...
Et puis ces gars là .. devant moi je ne peux pas, je ne veux pas les lâcher ...
Rond-point du Mortemart (19ème km : 3'33) mais surtout 1h07"55 .... et là je comprends, tout bascule ...

Le calcul est vite fait et le résultat sans concession : 7 minutes pour faire 2 kilomètres, ok çà peut passer vu le profil mais il reste 100m .... je suis dans les choux. Rebadaboum sur la tête .... un milliard de chose me viennent à l’esprit, mais toujours sans faiblir, en gardant le rythme, au moins je ne pense pas à la souffrance comme çà.
P'tain j'y arriverais pas finalement, tout ça pour rien ... j'ai envie de finir en footing, je suis agacé mais cet rebellion interne a du bon. J'ai tout de même un record à aller chercher ... et puis cette ligne droite je l'aime plutôt bien contrairement à d'autre ...
20ème en 1h11'29 (3'33) ... une bonne indication pour les 20km de Paris, tiens ...

Je donne tout ce qu'il me reste dans le dernier kilomètre, j'ai la tête qui tourne, vraiment... j'entends des encouragements à droite, à gauche. Philou est à 5 longueurs mais impossible de combler le trou ... il est impressionnant ce type !!
Je n'ai pas la présence d'esprit de bipper au 21ème ... par contre ce que je sais c'est qu'à peine viré à gauche mon regard se porte sur le chrono off : il affiche 1h15'06 ... en l'écrivant j'ai mal rien que d'y penser, cruelles secondes vous me blesser tant ….
Bref ... à chaud je n'ai pas la même vision pourtant. Donnant le maximum et voyant un 1h15'22 (3'53 dernier 1100m) au chrono réel je suis pleinement satisfait. Je ne pouvais pas faire davantage ...


L'après-course :

Une Leffe bien méritée du côté de « l’esplanade », un repas bien gras pour fêter cette course … et tout doucement je revis ma course allongé dans l’herbe. Là derrière moi, à quelques dizaines de mètres je partais il y a quelques heures, plein d’espoir, sûr de moi-même …. Je cherche alors l’erreur voire les erreurs. Je nous revois passer à tous ces endroits de l’Est parisien en me disant : « Et si là, et puis si là aussi …. » bref … les yeux fermés, le cœur lèger et le souffle retrouvé il est certainement beaucoup plus facile de passer sous les 1h15 ……

Merci C&Lou


Enzo


- 98ème au scratch (81ème SH)
- record battu de 1'24 : c'était il y a 4 mois au semi de BB
- objectif mini de 2h45 sur le MDP

2007-03-04 13:13:44 : Fin prépa' semi de Paris 07 ..... - 2 photos - 29 réactions


..... c'est fini ou presque. La messe est dite, plus que quelques footings et des accélérations et il faudra courir en moins de 75 minutes dans une semaine.
Dernière semaine intense donc, 86 km au compteur pour un travail à allure variée :

- VMA lundi : 2*7*400 en 1'13 de moyenne pour 46" de récup' --> 14km
- mardi repos
- mercredi : 4*1500 (± 5'08) + 1000 en 3'22 -->12km / soir: piscine 1h
- jeudi : endurance active d'1h (30' cool et 30' à ± 15km/h avec LaPépite) --> 13km
- vendredi : 40' à 13,3 km/h + 3*3000m (10'40/10'36/10'32) --> 20km
- samedi : piscine 1h15
- dimanche : sortie endurance 2h en accélération progressive (voir graphe ci-dessous) --> 27,5 km

Cette dernière sortie s'est plutôt bien passée. RDV avec les Vincennus à 09h00 . Brinouille casquée, ƒred, Martine, Jean-Luc, Pierrot, FabriceM, JPII, Aleksi sont là.
Un peu de papotage pendant 20' à 10,8 km/h puis il est temps de bosser mes allures.
25' à 13,3km/h / 30' à 13,8km/h / 25' à 15,2km/h et 6'30 à 16,6 km/h.

Pas mal de vent et comme un fait exprès il soufflait souvent lorsque la pente se faisait plus "raide". D'ailleurs j'ai effectué une partie de l'allure 15km/h entre les kil 16 et 18 du semi de Paris, là où çà monte légérement .. et bien avec le vent de face c'était plutôt difficile de tenir l'allure !!!!
Idem pour la partie au seuil, j'ai débuté au moment où je devais remonter la piste cyclable avec vent de face ... trop dur.

Fini par 15' pour revenir au lac de Daumesnil où j'ai été content de retrouver tout mon p'tit monde. Nous avons été bien synchro sur le coup.

Bon repos à tous

Enzo

2007-02-26 16:47:36 : Il y a un an déjà ... - 1 photo - 20 réactions

Sans blog à l'époque, mon CR du semi de Paris 2006 avait été incorporé au fil "semi de Paris, vous y étiez, racontez ..."
Aujourd'hui je le resors à moins de 15 jours d'une nouvelle édition. Edition qui me verra, moi comme tant d'autres, partir avec un nouvel objectif ...

Flash-back :

Après une nuit difficile (dodo de 3h à 7h) dû principalement au stress je suis très heureux de découvrir au réveil que le ciel est d'un bleu azur comme je les aime.
Je n'ai pas du tout faim et çà me stresse .... la Pasta Party de la veille a été fort copieuse. Entre les légumes saucés au mélange mascarpone/thon, les pâtes, le poulet, le jambon, la tarte au noix, la mousse au chocolat et la salade de fruit .... je suis encore blindé. J'avale juste mon café, une banane et 2 kiwis. Je me dis que je risque de le payer au 15 ou 16ème km quand çà devient dur, mais bon tant pis, j'ai pas faim, j'ai pas faim ....
Départ pour le RDV au café de "l'Esplanade". C'est à 10mn de chez moi. Je pars donc en léger footing, Georgia me suit en vélo et je trouve çà super agréable de partager ce moment avec elle, même si elle aussi aurait du participer à la fête. Mais faute de préparation elle a préfèré renoncer. Je suis content aussi qu'il fasse beau pour que ce ne soit pas non plus une galère pour elle .......

Rencontre avec les membres du forum. C'est rapide comme d'habitude, après coup déçu de ne pas avoir discuter avec Kenlag par exemple, mais bon ce sera pour une autre fois. Content aussi d'avoir aperçu Korma qui j'espère sera bientôt de retour parmi nous.


- Echauffement: 20/25', je crois, en compagnie de Marie-Claire, Fred, Baltha, NicoASM et NicoPSA.

- Entrée SAS : vers 9H50. Nous sommes en fin de SAS, nous aperçevons Jérôme et Jibé derrière. Il fait presque chaud !!! Si, si ... je suis pourtant en "marcel" et short et le soleil aidant nous n'avons pas du tout froid

- Départ : étant en fin de SAS nous mettons 30s à passer la ligne de départ. Je pars devant, dans un 1er temps je me retourne et voit que Baltha et NicoPSA suivent. Je slalome et suis étonné du nombre de personnes "gênant" notre progression. Je peste un peu sur le coup car ne comprends pas les différences d'allures que l'on peut avoir en étant en SAS préférentiel. Avec un record à 1H23 je suis sensé être dans "les lents" de ce SAS ... bon bref j'arrête là car je ne vais pas me faire des amis ....!

- La course : le 1er kilo est bouclé tout de même en 3'50. Pile-poil ce que nous voulons ... donc en fait la gêne du 1er kilo a été un bien pour un mal. C'est vrai que d'habitude je pars plutôt en 3'30/3'35. C'est à ce moment là que je m'aperçois que Fred et Marie-Claire sont avec nous.
Juste après le virage à droite de Pte Dorée nous rattrapons MarieL. Fred restera avec elle, signe de notre bonne forme nous y allons même de nos encouragements au sein du peloton "Allllez MarieLLLLLLL" crions-nous !!!
Les kilomètres s'enchaînent et le rythme est plus elévé que prévu. Nous descendons plusieurs fois en dessous des 3'45/km (ie 3'38 entre le 7 et le 8) mais nous sommes bien ... au fait nous sommes 4. Samuel (un ami de NicoPSA nous a rejoint).
Je squizz le ravito du 5ème, trop à l'extérieur du Rond Point ... et pourtant j'au un peu soif. Je récupérerai la bouteille d'un mec un peu plus loin.
Je sens que Baltha n'a pas sa verve de Boulogne, j'espère cependant qu'il accrochera le wagon, je lui annonce les temps de passage au kilo (il a oublié sa montre :-((((( ). Après le 7ème il décrochera, j'ai un sentiment partagé à ce moment là, çà me fait c.... de le laisser, ces 1H21 c'est à 2 qu'on a décidé de les faire. Mais bon je sais qu'il n'a pas pu se préparer comme il le souhaitait, de mon côté je me sens bien et ai envie de "transformer l'essai" : être récompenser d'un bon chrono pour ces 3 mois de préparation intensive !!

Je pars donc avec NicoPSA et Samuel .... l'euphorie s'empare de nous 3. C'est vrai que le parcours aidant nous continuons sur un rythme de 3'42/3'45 tout en ayant la force de parler, rigoler, crier .... j'apprends d'ailleurs que Samuel a un record aussi à 1H23 et qu'il souhaite faire 1H21. Quant à Nico il a un record à moins de 1H20 et peut donc nous aider. Je lui dit même que si je pulvérise mon record je lui paie le champagne !!
On se calme et tout doucement nous arrivons au 10ème en 37'24 (à 25s de mon record).
Entre le 11ème et le 12ème nous doublons Stépane Diagana, j'y vais de mon petit " Allez Stéphane " .. il me sourit mais ne rétorque pas, tant pis ;-))
Viens la montée de l'Av de Daumesnil, connaissant sur le bout des doigts ce parcours, je décide de ne pas me mettre dans le rouge, de baisser le rythme et d'attendre la descente rue Decaen. C'est dans cette montée que Samuel prend quelques mètres d'avance et NicoPSA quelques mètres de retard. Nous resterons dans cette position jusqu'à la fin ou presque : ayant Samuel en point de mire et NicoPSA juste derrière moi.

Après Pte de Charenton vers le 14/ 15ème km j'ai super faim !!! et là je me dis que "çà yé ... tu paies ton non-p'tit déj de ce matin". Je décide donc, pour la 1ère fois, de prendre un demi sucre et de l'eau au ravito du 15ème. Ma sensation de faim disparait.
Je continue, je suis bien ... je fais un coucou à la camèra de Georgia. Maintenant je suis entre 3'50 et 3'58, c'est normal c'est un faux-plat et donc je gère.
Je regarde mon chrono et me dit que je peux passer sous les 1H20 ... cette pensée m'émeut. Vous allez trouver çà gnian-gnian peut-être (mais c'est qu'il est sensible le gars .. ;-))) mais c'est un temps auquel je pensais même pas, où du moins pas tout de suite. Je préfère donc penser à autre chose car les larmes me montent et c'est pas facile quand tu cours d'avoir les yeux embués ;-)
J'aperçois F@bien avant le 18ème et là je sais que faux-plat et montée sont terminés ... je souffle un peu, allonge la foulée dans la descente de la route du Pesage.
Passage au 19ème km en 1h12 tout juste ... on fait le tour du fameux Rd point du Mortemart. Il ne reste plus que 2km et là "j'accroche la roue" d'un gars qui tourne bien. Je suis étonné de ma lucidité pour le rythme que je me donne. Aux 20ème km je passe en 1H15'48 soit 3'48 sur le dernier kilo et surtout 4'10 de moins qu'aux "20km de Paris" il y a 5 mois !!!
Je continue et double un nombre impressionnant de participants sur le dernier kilo. Derniers 1100m en 4' soit 3'38 au kilo et cela avec une grande facilité par rapport à mes dernières courses. Le résultat final est donc de 1h19'48 à ma montre (même que la puce) et là je crie de joie. Deux gars viennent même m'enlacer et me remercie du train mener 8-| !! ... çà c'est cool !! je regarde à nouveau ma montre et j'en reviens pas ... je réalise mon chrono, et là je lâche tout. Je peux pas et n'ai pas vraiment envie de me retenir, je pleure à chaudes larmes. J'essaie quand même de faire discret mais c'est plus fort que moi ... j'ai les nerfs qui lâchent! Je me reprends et fait 100 m pr retrouver Georgia se trouvant derrière le grillage... et là rebelote. Je pleure comme un gamin en annonçant le temps à ma miss ... l'émotion est vraiment forte. Je ne sais pas si vous me comprenez ou si vous avez déjà eu ce sentiment après une course mais là c'était vraiment fort.

2007-02-21 12:33:10 : Course des 4 saisons (Amiens - 10km) - 18/02/2007 - 29 photos - 34 réactions

A la recherche d'un 10 km à 3 semaines du semi de Paris, F@bien et moi avions décidé d'aller sur les bords de la Somme afin de nous tester sur 10 km.

Le cross Régional de Bagneux passant par là, F@bien est qualifié pour les Inter et me laisse choir le bougre.

Je trouve donc un autre pote pour m'accompagner. C'est du 1er choix, le genre à truster les 1ères places ... féminines. LaPépite sera donc de ce 10km tracé sur un chemin de halage. 3 boucles identiques, 5 demi-tours et une bonne ambiance de course de province (et qu'on ne me taxe pas de "parisianisme" ;-))

En outre c'est l'occasion de croiser une nouvelle tête du forum : Bébère.
Il sera très précieux : porteurs de vestes, photographes, supporters ... et tout çà après un 10km aux alentours des 40' !!


Partis dès le samedi ( merci Nano pour l'appart ;-)) nous en profitons pour faire un p'tit tour dans le Centre Ville d'Amiens. Nous ratons à 2' près la possibilité de rentrer dans la cathédrale. Elle vaut vraiment le coup d'oeil ... même de l'extérieur.

On "zieute" les runnings (de beaux modèles chez ce spécialiste), On "bave" devant ces tuiles chocolat, ce gateau battu, ces macarons ... pour lesquels on craquera finalement.

Un bon paquet de De Cecco, une tisane et nous voilà fin prêt pour passer une bonne nuit et performer le lendemain ...

09h15 direction le chemin de halage, le brouillard est épais et il ne fait pas plus de 6°C .... mais on reste confiant, y z'ont dit à la météo que tout çà se léverait.
Bernic oui, on aura droit à ce temps typiquement picard jusqu'au bout. Le soleil on le verra seulement en revenant sur Paname ...

45' d'échauffement sur le parcours où a lieu le "10 km populaire", Bébère est aux avant-postes, et termine 3ème de la course au moment où nous entamons talons-fesses, montées de genoux et accélérations.

A 11h00 nous nous plaçons sur la ligne. Ce n'est pas très large et je dis à LaPépite de se placer côté gauche, là où il y a une meilleure adhérence .... sur la droite l'herbe est plutôt glissante.

J'ai décidé, pour une fois, de ne pas partir trop rapidement .... sur mes 2 derniers 10km j'étais parti en moins de 3'20 et je pense l'avoir payé par la suite.

Un gars part comme une balle, un autre le suit de très près .... quant à moi je reste à quelques mètres. Un groupe de 4 se créé autour de moi tandis que les 2 premiers s'envolent.

A la fois concentré pour garder un rythme somme toute tranquille pour un 1er kil, je suis surtout très vigilant à choisir la meilleure trajectoire .... çà a beau être une ligne droite le terrain est humide et quelques caillasses jonchent le parcours.

Passage au 1er kil en 3'25, juste dans les temps. 2 gars prendront le relais avant le 1er demi-tour. Cette 1ère relance est difficile, les appuis sont hésitants et la souffle court quand il faut remettre les gaz.

Passage au 2ème kil en 6'52 (3'27/km) ... je sens de suite que çà être difficile d'aller titiller les 34'30. Pourtant je suis bien mais hors de question d'accélérer pour le moment ... le route est encore longue.


Fin de la 1ère boucle et je vois devant, au profit du demi-tour, qu'un d'eux est parti trop vite. Avec le p'tit monde présent on se sent toujours pousser des ailes ... je dois inconsciemment accélérer puisque mes 3 accolytes lâchent prise.

Cool, pas cool ... ??? seul sur les 2/3 de la course c'est sûrement pas l'idéal mais c'est aussi une expérience qui pourra servir. Et ce d'autant plus que je vais jouer "la place".

Je n'aurais plus d'indications kilomètriques jusqu'au 8ème km ... à vue de nez je reprends "l'ambitieux" après le 4ème kil. Il est cuit et abandonnera plus tard.

Le 1er est à une centaine de mètre. Je ne focalise pas dessus mais il me sert de repère .... consultant sans cesse mon GPS je vois bien qu'entre le 5ème et 7ème j'augmente légérement l'allure. Du coup le 1er se rapproche ... il le sent d'ailleurs (nous en parlerons après la course) et remet un p'tit coup.

Arrive enfin le 8ème kil, celui qui me permettra de voir sur quelle base je suis. En répérant le parcours je m'étais dit que sur les bases de 3'30 au kil, le 8ème se passe en 28'.

Secrétement j'espèrais être en 27'30 voire moins .. bref en tous cas j'aurais une indication à ce moment là.

Résultat : 21' sur les 6 derniers kil (pile 3'30) et 27'52 au total ... pƒƒƒ j'suis un peu déçu sur le coup. J'espèrais une bonne surprise et elle n'est pas là. Il reste donc 2 km et il va falloir ce battre pour passer sous les 35'.

Je finis donc avec tout ce qui me reste et comme à chaque fois le dernier kil sera difficile : 34'50 au final. Le premier termine 30s plutôt et le 3ème 50s derrière .. on échange 2 ou 3 mots puis je repars sur les derniers mètres pour voir arriver LaPépite : 1ère F. en 41'28

Un gars juste devant elle la booste et elle termine assez fort d'ailleurs. Nous nous sommes croisés 4 fois, je crois, sur le parcours ... nous y allions d'un p'tit encouragement à chaque fois. Sauf vers le 5ème si je me souviens bien, là j'ai bien souri, on s'est juste contenté d'un signe de la main (et encore) ... et là j'me suis dit "ah ouais çà rigole moins là ..."


Comme je l'ai dit je suis déçu même si c'est un nouveau record pour moi ... 43s en 4 mois (Corrida du XVème en Oct06) c'est pas si mal mais pour une fois ma course a plutôt été bien gérée, j'espèrais donc mieux.

Mis à part le dernier kilomètre je n'ai pas vraiment souffert, toujours cette impression qu'avec 3 ou 4 secondes de moins au kilo je peux doubler la distance.

Après cette relative déception nous n'avons malheureusement pas droit à une p'tite cérémonie ... j'aurais bien aimé tiens que les 2 podiums du XVème AC soient plus concrets !!!


A 12h30 tout est fini, remballé. Un dernier coucou à Bébère (merci encore pour tout) puis il est temps de mettre les voiles. Il fait toujours aussi froid et humide et nous sommes frigorifiés.

Une bonne douche suivi d'un bon resto Picardo-Francomtois et nous voilà 'reviendus' dans les bouchons parisiens en fin d'après-midi ... mais sous le soleil !! Héhé on peut pas tout avoir.



--> Les 1h15 au semi de Paris vont être difficiles à aller chercher au vue de cette perf sur 10km. Mais bon cet objectif est toujours réaliste d'autant plus que je suis toujours plus à l'aise sur semi .... il reste 3 semaines avec 2 semaines intenses. On y croit ....



Enzo

2007-02-15 08:18:16 : Course de la SV - Buttes Chaumont - 10/02/2007 - 9 photos - 19 réactions

Un billet perso, ou presque, histoire d'avoir une trace de cette course dans mon blog ....

Brinouille, ƒred et Pépito ayant déjà fait un beau boulot je me permets de linker vers leur blog :

- http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3112
- http://brinouille.courseapied.net/billet.php?idbillet=3107
- http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=3106


Merci à tous les supporters, spectateurs qui se reconnaîtront ...

Les résulats ici : http://frparis.free.fr/
Doublé des z'oranges sur la course en duo mixte (8.2 km) : Caro & Sedef (36'51) juste derrière LaPépite et moi (34'54).
A titre de comparaison Marielle & Baltha avait mis 3' de moins l'année dernière (moins de 32'), çà calme ;-))

Nb : Julos 15ème du 12km en 50'21 - vainqueur, Lahcen, que certains connaissent, en 43'15.

Enzo

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net