La course à pied Les blogs courseapied.net : enzo

Le blog de enzo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-08-31 00:47:52 : triathlon Sprint Bordeaux (33) - 26/08/2007

Les vidéos :

- Natation :

http://www.youtube.com/watch?v=SsJkp2glzzo
http://www.youtube.com/watch?v=WbIx7wn3yak
http://www.youtube.com/watch?v=SrHCy0L0uQ4
http://www.youtube.com/watch?v=mo33uvVeng8

- Vélo :

http://www.youtube.com/watch?v=KKXDO_lU-R4
http://www.youtube.com/watch?v=CZExYLKNsmc
http://www.youtube.com/watch?v=_3YdTZNyHog
http://www.youtube.com/watch?v=luiw161Xo10
http://www.youtube.com/watch?v=R87rgW0d0C0
http://www.youtube.com/watch?v=TaUkI10rgfk
http://www.youtube.com/watch?v=dLQAikPwtlk

- CAP :

http://www.youtube.com/watch?v=RZqZM8MyJlc
http://www.youtube.com/watch?v=vgoQ2dwIrzQ




Dimanche 26 août 2007/ 14h00 / Quai des Queyries - Bordeaux (33)

Préambule

Fort de ma première expérience sur CD dans la région me voilà embarqué sur le Sprint de Bordeaux alors que la préparation pour le marathon de Berlin bat son plein ...
Tracé urbain avec partie vélo rive droite, partie course à pied rive gauche … et avec pour trait d’union la Garonne et son pont de Pierre emblématique (plus vieux pont de Bordeaux).
J’ai hâte d’essayer sur cette épreuve mes nouvelles roues (des Cosmics Carbone à boyaux lookés façon Campagnolo Bora ULTRA). Malheureusement je ne pourrais utiliser mon prolongateur. Le drafting étant autorisé et n’ayant pas la possibilté de le ponter je fais l’impasse dessus … c’est peut-être pas plus mal car en peloton en position aéro c’est limite dangereux …

Avant-Course

Avec Christine nous arrivons sur place vers 12h30 pour un départ prévu à 13h30, je suis quelque peu angoissé. Très vite je vois que je suis dans les temps et l’angoisse laisse place à la faim … bon Dieu j’y arriverais jamais à me régler niveau alimentation !!!
Ceci dit il s’agit ici d’un sprint et le petit déj’ pris tardivement après le footing matinal devrait me permettre de bien tenir.
Par contre il fait déjà très chaud, le soleil est brulant et est à peine apaisé par le faible vent des bords de Garonne … prometteur pour la suite, tiens !!

Benjamin Samson, triathlète de renommée mondiale, ex-membre de l’équipe de France de Natation, faisant parti du staff de l’organisation s’élance alors dans la Garonne afin de nous montrer la trajectoire idéale à prendre …
Très vite il dérive avec le fort courant, peine à attraper la seule et unique bouée … sur le chemin du retour il dérive à nouveau et se bat alors pour rejoindre le ponton. Finalement il ne l’atteindra pas, ramener qu’il est par le scooter .. et pourtant il n’était plus qu’à une dizaine de mètres.
A ce moment là je ne suis pas le seul à faire dans mon froc : « P’tain si lui galère autant, personne hormis 2 ou 3 cadors sortiront de la flotte ».
Une modification s’impose de la part de l’organisation, ce serait de la folie d’envoyer 200 pingouins là-dedans.
Après moultes tergiversations il est décidé de rester au bord. A vue de nez le parcours fait 300m, ce qui peut paraître ridicule mais ….

NATATION : 750m --> 300m
http://www.gmap-pedometer.com/?r=1267482

J’ai à peine le temps d’enfiler le bonnet, d’ajuster les lunettes que le départ est donné … un peu de précipitation des organisateurs qui pensent sûrement que nous sommes au beau milieu de l’étale ….
Un saut dans l’eau, trou noir pendant 2 secondes … bordel on nage en plein Smecta® ;-))) … les premiers mouvements de bras sont nickels, je suis tout à droite, bien placé pour effectuer le 1er virage à droite justement.
Arrive le 1er poteau et là vu le monde à gauche et la bagarre qui s’y déroule je décide de couper à l’intérieur … ce n’est pas bien, je sais, mais bon je gagne, à tout casser, 5 mètres.
Ensuite ± 100m avec le courant, çà déroule tout seul ( je me permets même de déclencher mon chrono oublié lors du départ) … demi-tour derrière un bateau et là c’est le drame, la galère qui commence …

A vrai dire je ne me souviens plus de tout, c’est assez flou dans mon esprit …. Les bras tournent plus vite mais je n’avance pas, on s’agglutine, je ne peux même pas battre des jambes tant je sens une forêt de bras derrière moi.
Là où je commence à paniquer c’est quand j’entends des cries stridents …. je me débrouille alors pour rejoindre le bord car j’ai l’impression de tourner de l’œil.
J’ose espérer que je vais pouvoir poser un pied … et ouf c’est le cas … je récupére un instant et repars jusqu’à un canöe une dizaine de mètre plus loin.
L’abandon est tout proche tant je suis mal mais de visu il ne reste même pas 50m.
Même si je n’ai plus toute ma tête je suis tout de même assez conscient pour me dire que je n’irais pas chercher le poteau, là-bas, à gauche … tant pis si je suis disqualifié, mais mentalement c’est impossible de faire ces 20m supplémentaires …
La sortie est là, toute proche, et je mets une éternité à l’atteindre, c’est affreux cet élément liquide et a fortiori quand il ne nous est pas favorable …
Je sors enfin, extirpé par un bénévole, et évidemment je suis exténué … voir la vidéo où je baragouine un truc comme : « c’est horrible … »
La transition est plus ou moins foirée, impression de tout faire de manière précipitée et donc maladroitement … ajouter à cela la fatigue des 300m de nage (Enooorme …. ;-)) et bien je suis à la rue sur cette T1.

Temps total (natation + T1) : 8’44 - 64ème temps :-(

VELO : 19km

Difficile dans ces conditions de partir serein sur le vélo. Toujours à se demander comment on va retrouver ses esprits ...

Finalement les jambes tournent bien d'emblée ... le parcours tout plat et les petites relances du début de parcours facilitent la tâche faut dire. J'emmène "gros" pour mes cannes, histoire de rattraper le retard pris dans la Garonne. Avec drafting c'est une toute autre course, on oublie l'effort solitaire, bien qu'il faille toujours appuyer sur les pédales, pour appréhender une partie tactique tout aussi importante ..

En effet après quelques kilomètres je me rends compte que j'emmène une dizaine de gars, je coupe mon effort et laisse une partie du job aux autres ... dans les roues à mon tour je récupère tranquillement, c'est vraiment confort ..

Finalement aux avant-postes la plupart du temps, avec 2 ou 3 autres concurrents, nous remontons quelques groupes ... le parcours en A/R permet de voir les triathlètes devant nous, et là je prends un p'tit coup au moral en les voyant tous , sont vraiment nombreux devant :-(((

Passage devant le parc à vélo où j'aperçois Christine bien placée. Ayant repris du poil de la bête et connaissant désormais le parcours je décide de faire la 2ème moitié à donfffffff .... je me cale derrière le dossard 125 (revenu très fort) qui me semble être un bon rouleur. Si je me souviens bien le dossard 180 se joint à nous pour faire le "boulot" également.

A l'abord du 2ème tour un concurrent chute devant moi dans un virage à 90° ... je ne vois que le sang mais suis rassuré en le voyant esquisser un geste pour se relever. Plus tard nous apprendrons qu'il s'agit d'un anglais qui repartira avec une double fracture du bras :-((((

Le groupe formé ne s'entend pas super bien. Nous essayons tout de même de faire des roulements rapide en tête mais c'est pas gêgêne. Encore quelques concurrents rattrapés avant le retour au parc ....

La sortie du vélo est affreuse et je peste ( voir vidéo) ... il faut vraiment que j'apprenne et prenne de l'assurance pour balancer la jambe de l'autre côté tout en roulant ...

Temps officiel : 29'16 - 20ème temps soit ± 39km/h

COURSE A PIED : 6000m

Bien heureux de partir en course à pied, c'est là que j'kiffe ;-))) ... sur les 200 premiers mètres (faux plat montant vers le Pont de Pierre) je vois que les jambes répondent bien. Pressé par 3 ou 4 gars derrière je m'efforce de suite d'imprimer un bon tempo .... 6km c'est très rapide !!

M'efforçant de relever les mini-challenges qui s'offrent à moi, je reprends quelques gars. Nous sommes sur la rive gauche et c'est une fournaise, on nous annonce le ravito dans quelques centaines de mètres ... il se trouvera à 3km ;-)) Dur, dur ....

Sur ce chemin aller, où l'on a le temps de voir les gars de devant, je compte que je suis en 21ème position ... Juste après le demi-tour ( et le ravito salvateur !!) je me ferais doubler par un gars de CESTAS. Je garde mon rythme de 16km/h, je ne peux pas vraiment plus ... et puis pas vraiment envie de me faire violence ... le parcours est en plus bien agréable avec un peu de monde tout de même : bon ok il s'agit de badauds venue se rafraîchir sur les tous nouveaux tapis d'eau des Quais ;-)))

Puis à nouveau le Pont de Pierre pour les derniers hectomètres. Je finis très bien cette fois-ci pour finir en même temps que le p'tit gars de Cestas ...

Une seule chose compte alors : me rafraîchir ... j'ai horriblement chaud !!!

Chrono officiel de 22'23 - 10ème temps


Après-Course

Une trop longue attente ensuite pour le podium, en plein cagnard en plus ..... poowwww. Et même pas une récompense à la loterie, vraiment pas vernis ...

La récup' à base de bonnes bières et de Burger/frites me ravit .... ami(e)s Frogus je vous salue .... fallait bien çà avant de reprendre le TGV direction Paname ... Encore un grand merci à mon Fabounet d'ailleurs, sans lui j'aurais été bien embêté, chargé comme une mule que j'étais, pour rentrer à la maison ...

Place au Real Berlin Marathon maintenant ... pour le triathlon on reverra au printemps, va p't'être commencer à penser à un Iron :-o|



Scratch : 18ème/158 arrivants – temps : 1h00'23 : même place en natation et cap qu'à Bergerac pour le même nombre d'arrivants ..... !!!


NATATION : 8’44 - 64ème temps / Bergerac --> 27'54 (64ème temps)


VELO : 29'16 - 20ème temps / Bergerac --> 1h05'43 (32ème temps)


CAP : 22'23 - 10ème temps / Bergerac --> 39'44 (10ème temps)




Résultats : http://moiaussijefaisdutri.free.fr/sprint%20de%20bordeaux%202007.htm



Enzo

Les réactions

Par Pépito, le 2007-08-31 01:15:41
Une chose est sûre : le triathlète fait ses CR tard le soir ;o)
Finalement tu as trouvé un remède contre les mots de ventre : la nage en plein smecta. Quand on voit les vidéos de nage, ça calme bien les envies de tri "comme même".
Chez les frogus, y-a un autre tri : Bière, steak et frites mais c'est souvent du "longue distance".
Merci à la camerawoman + youtube.

Par Doumé, le 2007-08-31 01:22:47
Le triathlète se couche tard, le coureur encore plus quant au FBBman n'en parlons pas!!

Par Pépito, le 2007-08-31 01:41:48
A tout de suite Doumé, je prends mon cuir et j'arrive !

Par Angelo, le 2007-08-31 02:06:52
Je prend la relève des couche-tard..:-))

CR bien vivant comme d'hab', et je dirais, donnant une serieuse envie de se limiter au duathlon !!
Bravo pour pour la nage, rien que 300 mètres d'enfer, ça calme...
Ceci dit, ça doit etre bien grisant de remonter du monde surtout en CAP, ou visiblement tu es toujours dans les meilleurs.
Bravo encore.
A bientot en orange pour des perf' uniquement sur Terre ferme !!!

Par Krusti, le 2007-08-31 05:41:21

Je sors du GFBB, curieux d'avoir troqué le cuir contre du skaï jaune finalement, mais bon.
..............revenons au TRI.
C'est vrai que la nage en milieu café au lait ça fait drôle vu d'ici. Moyennant quoi une sacrée performance spotive et humaine et une merveilleuse dernière photo pleine de sérénité retrouvée.
Amitié l'ami et chapeau bas.

Par Brinouille, le 2007-08-31 07:20:19
Effrayante l'avant course et la partie natation...la flotte boueuse, tous ces nageurs qui assurent en temps normal et là qui peinent comme de pauvres tétards à la bouée, et ta tête à l'arrivée, ..tain je t'ai jamais vu comme ça t'arrives à peine à trottiner ! Ca me flanque une de ces frousses pour le 9, je vais pas le faire lire à mon mec ce post sinon il ne va pas vouloir participer à mon tri !
En tout cas chapeau parce qu'avec une première partie que tu racontes si difficile, je suis heureusement surprise par ton classement. Bravo !

P.S. : je suggère un Lexique technique à la fin de ton post : "Drafting", "prolongateur", "ponter", "aéro"...sois je suis la seule truffe ici à ne rien comprendre, soit tes chers lecteurs seront absolument ravis d'avoir ces quelques précisions.

reP.S. : Héhé A te démener en natation je trouve que tu commences à prendre du muscle aux bras, On savait déjà que tu est un bô gars... voilà désormais tu es un un bô gars et un athlète parfait ;0 )

Par Krusti, le 2007-08-31 08:05:33

Prolongateur: ce sont 2 tubes d'alu perpendiculaires au guidon et placé au milieu qui permettent au cycliste de gagner en pénétration dans l'air.

Le drafting : profiter de l’aspiration de son predecesseur à vélo

Ponter : fixer avec du shaterton.

Aero : position utilisant tous les éléments précédents, le cycliste est quasiment couché sur son vélo les avants-bras serrés sur son prolongateur ponté efficacement car le drafting est autorisé.

Par Krusti, le 2007-08-31 08:06:37

Pour le shaterton je plaisantais on peut ponter plus efficacement... ;-)

Par Le Fonz', le 2007-08-31 08:32:42
Tjrs aussi passionnant à lire !

Par Enzo, le 2007-08-31 08:38:45
Merci mon ami Krusti ...

Précisions : le carbone fait également très bien l'affaire pour le prolongateur.
Et quant à le "ponter" les réglements FFTRI l'exige lors des courses avec drafting pour des raisons de sécurité.
Moins de chance d'embrocher son suivant en cas de chutes.

Règlementation fédérale 2007:

Les prolongateurs ou ajouts sont permis, à condition que leur longueur ne s'étende pas au delà de 15 cm de l'axe de la roue avant, et ne dépasse pas de la ligne créée par les points les plus en avant des leviers de freins.

Les prolongateurs doivent être pontés avec un dispositif rigide, et ne doivent pas supporter de manettes de freins pointées vers l'avant.
Aucun ajout droit ou levier de changement de vitesse n'est autorisé sur les ajouts, à l'exception pour les changements de vitesse de type poignées tournantes " Grip Shifers

Un merci aux FBBs Boys pour leur passage au milieu de la nuit ....

Par mag, le 2007-08-31 09:07:00
ouah, ça donnne pas envie de rentrer dans l'eau, bravo, tu es courageux!
Le 1er de la course etait dans mon lycée à grenoble, toutes les filles etaient raides dingues de lui ( je preferais son frere ). C'etait dejà un baleze: 2'45 au 1000m à 15 ans...
Chapeau pour toi en tout cas, j'aime bien ton style de CR.

Par folichon, le 2007-08-31 09:33:52
"je décide de couper à l’intérieur … ce n’est pas bien, je sais, mais bon"
Bon sang ne saurait mentir.

En tout cas merci de nous faire vivre ce truc de ouf par procuration. Parce que franchement, c'est passionnant à lire, mais comme même c'est pas donné à tout le monde.

Par pic75, le 2007-08-31 09:36:59
Félicitation Enzo, pas facile de nager des ces conditions...et heureusement qu'après il y a la vélo et la cap...ce sont les joies du tri...

Par Fred, le 2007-08-31 09:37:54
Si je comprends bien pour être super aéro on se ponte sur son spad et on draft tout le long de la course ?
Fred

Par Squirel, le 2007-08-31 09:51:04
Si j'avais su Enzo j'étais à Bordeaux ce jour là! Vu le temps magnifique je suis plus allée en direction du Cap ferret que des quais !!!
Bravo pour ta perf ENZO ...
A bientôt ptêtre !!!

Par F@bien, le 2007-08-31 10:23:59
Les cris de la nana, c'est terrible !
Ca donne pas envie :-(

il n'y a pas eu de noyés ?

Par SERGE92, le 2007-08-31 10:37:38
si je comprends bien tu vas faire l'école du cirque pour le retour au parc .....ça promet de beaux moments
bonne fin de prépa pour Berlin

Par yann, le 2007-08-31 11:21:30
magnifique!!! je ne paux pas lire youtube au boulot : vivement ce soir!

superbe en tt cas, je me regale en te lisant et ca donne envie!

bravo enzo, bravo!

Par jepipote, le 2007-08-31 13:54:16
belle course commencé dans des condition.... glop!!!
fallait vraiment aimer la flotte pour ce jeter la dedans.

Par Delphine, le 2007-08-31 14:01:44
Coucou Enzo

je te réponds à ton mail de suite. Je lirais ton CR surement ce soir.
Par contre, tu sais quoi autant j'adore cette région, autant un tri dans la Garonne, non franchement je ne pourrais pas
A de suite.

Bises

Par Jetto, le 2007-08-31 14:30:25
Tres Bon CR et belle course comme toujours. L'eau n'était vraiment d'une couleur sympatique. ça semble bien pire que ce que j'ai connu lors de mes 3 compet en eau libre.
Il y a le triathlon sprint d'Attichy le 16 septembre http://triathlon.attichy.free.fr/ .

Par Enzo, le 2007-08-31 15:01:08

Héhé du monde par ici …merci d’être passé, çà fait plaiz’ …

Ok l’eau est crade d’aspect, çà j’vous dis pas le contraire … mais le principal c’est quelle soit saine. Une p’tite semaine après pas vu de pustules apparaîtrent, j’vous assure … ;-))

@mag : tu parles de Stéphane POULAT je suppose … quel tombeur celui là, et il a de quoi .. un regard et tu tombes ;-))
Il sera sûrement au JO en 2008, il devrait être fixé ce WE à Hambourg lors du championnat du Monde CD. C’est pas un manchot le loulou ..

@Folich’ : diffcile de mentir en effet … puis faute avouer, à moitié pardonnée … A demain ..

@pic75 : Alala, tu sais j’aimerais être un meilleur nageur tout de même … c’est difficile de se prendre des mines à chaque fois. Au fait 80% de chances que je fasse la Sainté en solo cette année . On s’y croisera peut-être …

@ƒred : c’est un peu çà ouiais, j’men vais demander à Kevin de t’expliquer …

@squirel : t’as bien fait d’aller au bord de l’eau, pas sûr qu’on retrouve un temps comme ce WE d’ici 2008 … A bientôt …

@fabien : pas eu de noyés, mais des gars et nénettes pas trop bien tout de même …

@Sergio 9² : ah tiens l’école du cirque, en v’la une bonne idée pour progresser …

@Yannn : envie, envie .. OK. Mais faut s’y mettre aussi … ;-)))

@pipotos : j’aime pas vrt l’eau mais suis aller qd même tu vois !! Faut déconnecter le ciboulot aussi, sinon …

@Delphine : bon à chaque CR tri je te repose la question … quand est-ce que tu t’y mets toi !!!! ,-))

@Jetto : tu le fais Attichy. Sinon y’a un découverte à St Fargeau également très bien ..

Par Jetto, le 2007-08-31 15:08:56
Attichy ça me démange, mais j'ai une fiesta prévue la veille, j'ai pas de combi pour la natation et j'ai pas d'entraînement en CAP. Donc je met de la pommade en espérant que la démangéson passe ;-)

Par Narbé Fan d'Enzo, le 2007-08-31 15:42:56
Salut mon pote,

Toujours aussi interressants et impressionants tes CR de Triathlon ! Merci de nous faire partager ces grands moments de sport.

Par Poussintx, le 2007-08-31 16:21:41
Quel depart sur ce tri ! La couleur de la flotte, les cris et le courant... un vrai bonheur pour le triathlete tout ca, de quoi te faire apprecier a 200% la partie cap comme il se doit ! :)
Merci a vous pour le CR, les videos et les photos.
Chouette bike en attendant !
Encore bravo et bonne fin de prepa pour Berlin.
Biz...

Par mag, le 2007-08-31 16:25:36
ah, je vois qu'on a les memes gouts enzo, non mais tu as vu ses yeux?? Tu es tombé toi aussi alors!
Son frere est pas mal non plus, j'etais amoureuse de lui en fait...j'aimerais bien le revoir!

Par Wimm, le 2007-08-31 16:27:46
Salut Enzo,

Encore bravo pour ce triathlon. Je pense que je vais faire le triathlon de Saint Fargeau. Maintenant j'habite pas loin alors ca serait dommage de louper ca...

Par Fanfan, le 2007-08-31 16:56:55
CR passionnant comme d'hab. Tu vas finir par tous nous convertir au tri avec des CRs comme çà !
A demain dans le ch'nord ;-)

Par mielou, le 2007-08-31 17:04:44
salut l'homme

tu ne devrais pas être mauvais en duathlon
sourire

je sais duathlète ça sonne moins bien
mais tu as vraiment le profil pour y réussir de jolis coups

encore une jolie remontée dans le classement
dommage d'être loin des premiers dès le départ...

bon berlin
amitiés

Par Enzo, le 2007-08-31 19:28:12
@Narbé : héhé salut l'ami ... merci à toi !!

@Poussin : merci de penser à ma Belle ...

@mag: font peu même ses yeux ...

@Wimm : vas-y, fonce à St Fargeau ... il est vrt bien organisé

@Fanfan : ah bé çà si je peux faire des adeptes, j'en serais le + heureux !!

@Mielou : visée juste ... avec un cap/vélo/cap je devrais être pas mal ... çà me ferais être avec les meilleurs dès le départ. Pour sûr que je me ferais mal ensuite sur le vélo, faudrait s'accrocher ...
A tenter, j'ai des pistes .. ;-))

Par Oliver, le 2007-08-31 20:05:51
Ben alors t'as failli te noyer !! Vivement qu'on se retrouve sur l'asphalte alors, pour bien se tirer la bourre comme des malades !

Par jog, le 2007-08-31 21:06:49
très joli ton vélo.
le cadre est-il aussi en carbone?
J'ai du mal à voir sur la photo.
Je t'envie de pouvoir faire le triathlon,beaucoup d'admiration car c'est très physique et en plus les entrainements ;pas facile de gérer tout ça quoique tu as déja des facultés naturelles... Bonne continuation.
A+ Jog

Par totø, le 2007-08-31 23:40:00
t'arrête jamais Enzo!!!!
les vidéos de la nage ne donnent vraiment pas envie d'y aller, surtout qd on sait pas trop nager comme moi!!!!
quelle détermination!!! bravo, vraiment!!!!

Par PARISI, le 2007-09-01 11:33:05
Super de chez super !!!
ENZO , t'es sacrément fort !!
Non , non , je ne flatte pas , je le pense vraiment .
Chapeau !!! car c'est réellement très très dur ce genre d'épreuves !!!

Et merci pour les vidéos qui nous mettent un peu dans l'ambiance !!

Le vélo est superbe !!

A+++

PARISI

Par PARISI, le 2007-09-01 11:35:46
Super de chez super !!!
ENZO , t'es sacrément fort !!
Non , non , je ne flatte pas , je le pense vraiment .
Chapeau !!! car c'est réellement très très dur ce genre d'épreuves !!!

Et merci pour les vidéos qui nous mettent un peu dans l'ambiance !!

Le vélo est superbe !!

A+++

PARISI

Par parisi, le 2007-09-01 11:37:10
ENZO , c'est quelle modèle ton appareil photos ( IXUS ??? )

Parisi

Par PARISI, le 2007-09-01 12:12:14
Bon je reviens pour te dire que je me suis repassé toutes les vidéos !!!
Elles sont chouettes et on sent bien que les encouragements de la commentatrice sont sincères et passionnés !!!
J'aime beaucoup !!
Merci encore !!! A toi et à elle pour ce reportage .

Parisi

Par yannnn, le 2007-09-01 15:41:46
g vu les images : fiou, ben... dantesque! Et pisbravo encore,yapa a dire, ca force au respect!

T'inquiete Enzo, je vais m'y mettre, je vais m'y mettre (un duathlon pour commencer)...

yannnn

Par Eric.D, le 2007-09-03 21:36:54
Ben oui c'est ça le Triatlhon, des doutes tout le long car la natation entame quelque peu le moral dès le départ !
Dis toi que le moral se forge avec de telles expériences.
Bravo pour cette perf dans ces conditions.
Eric (Boyfriend of La Pépite)

Par Krusti, le 2007-09-04 23:25:06

Ce qui est bien aussi, c'est qu'en arriant par www.noclain.com/ l'URL reste en ligne dans le navigateur.
Excellent.

Par vaali, le 2008-02-24 11:02:49
j'écrit pour savoir quel type de départ vous prenez pour le sprint a pied: adeux appuie, quatre appuie etc

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


J'aime bien son look avec ces roues ...


Un grand Bravo aux Bénévoles & Arbitres : belme réussite ce 1er tri de BDX


Préparation dans le parc à vélo ..


Le Pont de Pierre ...


idem ....



Tapis rouge s'il vous plaît ...




A l'arrivée : chaud bouillant ...


Départ CAP ... 1


Départ CAP ... 2



Les 5 billets précédents

2007-08-06 23:43:08 : 29 jul 07 -Triathlon CD - Bergerac (24) - 77 photos - 62 réactions

Dimanche 29 juillet 2007/ 14h30 / Quai Salvette - Bergerac (24)

Préambule


Objectif tri de l’année que ce Courte Distance de Bergerac. Période creuse en pré-prépa’ Berlin, 2 mois pour préparer cette épreuve qui même tagguée « courte » ne s’improvise pas à mon humble niveau triathlètique.

Préparation axée essentiellement sur la natation, mon gros point faible. Peu de spécifique mais une augmentation du volume à raison de 2 ou 3 séances hebdo. Trop souffert sur les épreuves précédentes où même sur 500 ou 750m je sortais agonisant (et c’est peu dire …).

Côté CAP 4 à 5 sorties hebdo aux différentes allures de travail pour un maintien à niveau plus que pour une préparation spécifique.

Pour le vélo, là encore pas de spé’, mais une sortie hebdo assez costaud … la météo de cet été capricieux ne m’a, il est vrai, pas motivé à en faire davantage d’ailleurs ..


A une semaine de l’échéance je me sens prêt … les 1500m de natation ne viennent plus hanter mes nuits ;-))

Petite inquiètude toutefois avec le Marvejols-Mende qui me reste dans les pattes : à 4 jours de la course j’ai encore de douloureuses courbatures, fort heureusement la veille ces « vilaines » ont disparu. Subsiste une contracture résultante au quadriceps qui finalement ne se fera pas ressentir.

Avant-Course


S’agissant d’un contre-la-montre, les concurrents partent par vagues de 2 ou 3 (ordre alphabétique - toutes les minutes) à partir de 14h30, et c'est loin de me déplaire ... ouff pas de cohue en perspective ;-)) J’estime que je prendrais le départ vers 15h00. Estimation importante car il faut gérer l’aspect alimentation … après donc un p’tit déj’ costaud vers 09h00 je décide de ne plus m’alimenter solide. Etant sujet aux problèmes intestinaux j’ai vraiment peur de me sentir lourd !!!

Départ de Bordeaux avec ma chérie en milieu de matinée pour arriver sur place vers midi. A peine le dossard retiré que nous croisons Virgouniou & Mistertri, venus du Lot et Garonne tout proche (club de Layrac). Quel plaisir de croiser des têtes connues, çà rassure énormément. D’ailleurs Copste du MeudonTri est là également ….

Et puis il ne faut pas oublier la p’tite sœur aussi, fraîchement mariée, venue en voisine dordognaise en compagnie de Guillaume …


Ahah il va falloir se défoncer avec tout ce beau monde …. ;-)))


Un des 1ers installés dans le parc à vélo je pars ensuite sur le parcours vélo en reconnaissance de la boucle de 20km. Je constate d’emblée les parties venteuses, les p’tites grimpettes et les portions où le bitume n’est vraiment pas terrible …

Retour au parc à vélo qui est maintenant joliment garni. Le speaker, une star des compét' locales et très bon au demeurant, présente à qui veut bien entendre ( et même ceux qu'ils ne le veulent pas d'ailleurs ;-) les différents concurrents et rabâche, via cette sono hurlante, qu'il faut être très vigilant au courant de la Dordogne.

Mais à force de l'entendre et de voir même un Zodiac nous présenter la meilleure trajectoire (loin d'être la plus directe :-((() je commence à flipper sérieux. Vous savez le fameux : "Mais qu'est-ce que j'fous là bordel ...??" ... çà yé les vieux démons ressurgissent ...

Les 1ers concurrents s'élancent et certains peinent vraiment (l'impression qu'ils reculent!!). Cependant la majorité semblent bien s'accomoder à ce 1er bord contre-courant. Après quelques vagues je commence à me préparer, revérifie tous le matos, voit les 1ers triathlètes sortir de l'eau et filer avec leur spade. Lentement je rejoins l'aire de départ pas rassuré du tout, j'échange 2/3 mots avec Mistertri qui s'élance 2' devant moi ...


NATATION : 1500m

A l'appel de mon nom je vais faire trempette rapido, demande à mes accolytes leur temps de référence et constate qu'ils sont aussi bon nageurs que moi ;-))). Au GO je pars tranquillement en me répétant sans cesse d'y aller mollo ...Je n'ai pas envie d'exploser, c'est terrible dans l'eau ... mais rapidement j'ai l'agréable surprise de ne pas souffrir et de nager comme à la piscine.

Pris l'option de nager en 2 temps sans savoir vraiment pourquoi, la tête hors de l'eau plus souvent doit rassurer peut-être. Je lève un peu trop souvent la tête justement, c'est qu'il faut tirer droit vers l'autre berge et éviter ainsi, parait-il, le courant trop fort. Même si je constate en effet qu'un battement de bras ne me fait pas beaucoup avancer, je ne peine pas forcément et puis les autres gars sont là ... donc y'a pas de souci à se faire.

Arrivé de l'autre côté, la berge n'est plus qu'à une dizaine de mètre et permet d'avoir un point d'ancrage visuel assez intéressant pour "paralléliser"... et là j'ai un p'tit coup d'euphorie en réalisant avoir déjà nagé 400 ou 500m tout en étant frais comme un gardon si je puis dire :-)) Alors pourquoi pas passer la vitesse supérieure. Je commence à battre des jambes, à tirer plus fort sur les bras ... la bouée de virage n'est plus très loin mais je mettrais pas mal de temps à l'atteindre ... signe que le courant n'est pas anodin.

Enfin la bouée arrive, j'ai dépassé quelques concurrents au passage, certains m'ont doublé aussi ... mais j'ai la chance d'être seul au moment de virer. Important car çà "bagarre" souvent à cet endroit là ...

C'est alors le retour au point initial et chaque nageur peut alors mesurer la différence de nager avec le courant. Non pas que ce soit plus facile, c'est juste qu'à puissance égale le paysage défile à vitesse grand V. Dans ces circonstances le retour est 2 fois plus rapide en ce qui me concerne ... Pour 26' de nage, 8 seulement sont nécessaires pour le retour !!

A la sortie de l'eau, j'entends un "19 minutes" ... je le prends pour moi ;-)) et me dis : " Ok t'as bien nagé par rapport à d'habitude mais tout de même" ... j'analyserais plusieurs jours après (merci les tofs) que ces paroles s'adressaient au vainqueur qui, parti 7' derrière moi, sortait en même temps ... ;-)))

Fatigué tout de même après ces 1500m, j'ai toutes les peines du monde à déscratcher ma combi. Et forcément je peste contre moi-même, c'est toujours la même histoire ... pffff. Je reprends mes esprits et me calme un instant, j'échange à nouveau quelques mots avec ma chérie, ma soeur et mon beauf' ... intrigué par ces 19' je leur en touche même un mot. Et avec beaucoup de tact (je vois encore leurs têtes) et de gentillesse je comprends que je me plante .... ;-)))

Officiellement, à la sortie du parc à vélo, le temps est de 27'54 (natation + T1)


VELO : 37km

2 boucles de 20km sont alors au programme (18.5km en réalité). Après 4km en ville assez roulants même avec un vent peu favorable, nous voici sur une pure route de campagne peu propice au rendement. Et puis pour couronner le tout c'est à ce moment là que la route s'élève quelque peu ... rien de bien méchant mais pour un "lourdeau" comme moi c'est pas facile la grimpette (en CAP c'est la même chose d'ailleurs). Les cuisses brûlent un peu ...

Je pense à m'hydrater mais je ne trouve pas toujours le temps, c'est qu'en étant toujours au taquet il est difficile de se donner une fenêtre de récup'. Pourtant il faut le faire et au profit d'une portion plane je lâche le prolongateur pour prendre une gorgée et m'asperger abondament ... Ce refroidissement liquide me fait le plus grand bien et je me rends compte alors que la chaleur devient importante. En effet le soleil, jusqu'alors assez timide, est maintenant généreux ...

Demi-tour à Ginestet et retour sur Bergerac à vive allure. La 2ème partie de la boucle et en effet plus roulante ... certains passages se font facilement à 55km/h. Moment plutôt agréable que le passage au parc à vélo, il y a du monde et cela permet de voir la famille .... reboosté alors pour la 2ème boucle grâce à leur encouragements je repars sur les chapeaux de roues ....

Cependant assez rapidement je commence à ressentir de la fatigue. Nous avons dépassé l'heure d'effort et forcément c'est de plus en plus dur ... je me refais un peu plus de mal dans les "côte-lettes", m'asperge de plus en plus, me vide des bouteilles entières sur la tête et me rassure en me disant que la dernière partie c'est plus mon truc ...

Malheureusement des paquets de coureurs se sont formés, le drafting est pourtant interdit mais cela semble plus fort que tout pour certains ... je comprends mieux Mistertri sur le coup ...

A à peine 2km de la fin je relâche un peu la pression sur les pédales mais c'est pas facile, on a envie de tout donner jusqu'à la fin ... je jette un oeil sur la moyenne horaire et constate avec bonheur que j'ai largement dépassé les 30km/h de moyenne que je m'étais fixé. Même avec 3km en moins je suis très satisfait. Du coup je ne prends pas de risque à la descente du vélo, çà ne fait pas très pro mais au moins je reste entier ... ;-)))

Temps officiel : 1h05'43 soit 33,9km/h

COURSE A PIED : 10 000m

Ahah je vais enfin me régaler me dis-je !!! Mais çà commence mal, je me trompe légérement de chemin ... pas de temps perdu mais un coup de stress et d'énervement. En plus au lieu de prendre de l'eau, je prends un verre de CocaCola ... p'tain j'peux pas boire çà avant de courir, là c'est mal au bide direct !!

L'effet jambes de bois est bien présent et comme d'hab' modifie toutes les sensations. Impression de me traîner à 11 ou 12 km/h alors qu'en réalité je suis entre 15.5 et 16km (merci le Forerunner) . Cette sensation, assez étrange après coup, ne dure qu'un petit kilomètre dirais-je ... ensuite je retrouve mon feeling de coureur à pied. Et là c'est plaisir ...

Je double beaucoup de monde même si beaucoup sont sûrement déjà dans leur 2ème boucle. J'ai très soif mais ne veut pas boire (aaaahh ce ventre ..!!), je me rafraichis juste la bouche et m'asperge encore et encore ... d'ailleurs il doit y avoir 4 ou 5 points de ravitos sur cette boucle de 5km ( vraiment top l'organisation, il en fallait pas moins ...). Coup de boost à nouveau à la fin de la 1ère boucle (pas de temps intermédiaire, dommage ....) car j'espère voir ma Christine et lui montrer que j'ai encore la pêche à 5km de l'arrivée ... malheureusement je ne vois personne.

Sans lien de cause à effet, c'est à l'abord du 2ème tour que j'ai un 1er coup de moins bien. Soleil de face qui me met en chauffe, vent de face qui me freine ... bref les mauvaises sensations qui arrivent. Un oeil sur le GPS et effectivement la vitesse est descendue à 14,5 / 15 km/h. Je n'arrive plus à tenir mon allure marathon ... Au 6ème km j'aperçois Mistertri qui jette l'éponge, il attendra sa chérie pour finir tranquillement avec elle. Dommage ...

Les 3 derniers kilomètres sont un vrai calvaire. C'est que le mental qui fait tourner les jambes et pas autre chose ... çà c'est sûr. Le moindre denivellé positif est un vrai supplice... je termine à 13 / 13,5 km/h soit mon allure de footing !!!!!!

Sprint à la gloire et la beauté du sport sur les 50 derniers mètres. Je suis exténué ......



Chrono officiel de 39'44 (T2 + cap) - 39' à ma montre sur le 10km sec.

Après-Course



Du mal à récupérer, j'ai même envie de chialer .. tout autant de douleur d'ailleurs que de joie sûrement. Car assez vite je me rends compte que les 2h15/20 envisagés sont atteints ... ok il manque 3km mais tout de même, j'ai atteint mon objectif et çà me comble ...

Après coup je pense que mon gros coup de pompe sur la course à pied et du à un début d'hypoglycémie. Avec un dernier gros repas à 09h00, j'imagine qu'à 17h00 il ne me restait plus beaucoup de carburant. Un gel, un coup de fouet aurait pu être pris sur le vélo ... y penser pour le prochain ;-))

Heureux nous suivons la remise des récompenses en "famille" ... puis comme le dit le vieil adage après l'effort, le réconfort nous profitons du lieu pour le vérifier et le mettre à profit avec une bonne boustiffaille du coin ...

Le lendemain se sera direction Dax et ces centres de Thalasso pour une récup' en bonne et due forme ...



NB: des news de Virgouniou qui termine en 2h47 (son meilleur chrono il me semble) et de MisterTri qui, après une nage moyenne en 28' et un très bon vélo en 1h03, lâchera prise sur la CAP, un jour sans ....

Copste et moi réalisons le même temps à 10" près : heureux aussi d'avoir pu faire aussi bien que lui, çà me permet de mieux apprécier mon chrono avec cette référence.


Place maintenant à la prépa' de Berlin dans tout juste 8 semaines (30.09).
J'irais tout de même faire le Sprint de Bordeaux le 26.08, trop dur de résister ... et puis çà s'incorporait bien dans la prépa' marathon, alors ....






Scratch : 21ème/158 arrivants – temps : 2h13'21


NATATION :27'54 (64ème temps)


VELO : 1h05'43 (32ème temps)


CAP : 39'44 (10ème temps)



http://monsite.wanadoo.fr/triathlonbergerac/


Résultats : http://www.au4etop.fr/bergerac07.html

Enzo

2007-07-26 21:02:33 : 22 juillet 2007 - Marvejols Mende - (48) - 33 photos - 17 réactions

D'autres tofs de ce MM2007 ...

Souvenirs magnifik' que cette course, à recommander sans conteste.

A titre perso je dirais que ma sortie dominicale de 22km et ce MM se mariant parfaitement, il n'y avait que du pur plaisir à aller chercher ...

Ce fût le cas mais plus difficilement que prévu ... mes quadriceps me rappelent 4 jours après que cette course ne s'improvise pas ...

Bravo encore à tous pour cette course rondement menée : tous les ojectifs ont été atteints

mémo :

http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3878

http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3884

2007-07-15 23:22:57 : 11 juillet 2007 - 1500m Charléty - (75) - 11 photos - 40 réactions

improvisation "pistard" du côté de la Porte de Gentilly ....
L'attrait du lieu n'y est pas pour rien ... même si j'aurais couru avec la même envie sur la piste de St Maur, y'a un côté ici "piquant" bien savoureux ...

Un 1500m donc, un truc bien court en fait.
Peur sûrement mais excité aussi de voir ce que je peux donner.

Fabien court avec moi ces presque-4-tours-de-piste. Je compte bien profiter de sa petite expérience ...

Inscription, échauffement sur l'annexe puis sur la piste, blabla avec Sedef et David. Oliv est de la partie également sur 3000m.

Aux alentours de 23h c'est enfin le tour de la 4ème série de s'élancer (les 4'30). Le temps est on ne peut mieux, pas ou peu de vent, une température clémente ...
Sur les conseils d'Oliv je porte finalement mes Adistar FW05 préférée. Mes pointes de cross sont plus lourdes et ces 12 mm sous les pieds sont limites dangereuses (je n'ai pas la bonne clé pour mettre plus court).

Fabien est davantage à l'extérieur que moi, mais au coup de pistolet je le vois débouler à toute allure pour se placer à 3/4 longueurs devant moi ...
Au préalable il faut dire que j'ai été quelque peu perturbé ... j'savais pas moi qu'il fallait avancer de 2 ou 3 mètres aux "marques" du starter ... ;-)

... çà part vite en effet, mais rien d'insurmontable, c'est du one shot ici ... 4 tours et puis s'en vont ...
1er 400m en 1'07 ... jamais été aussi vite ... du moins sur mes fractionnés de 400m où sur un dernier d'une série de 8 ou 10 je peux "taper" un 1'10 ....

Je suis bien, trop bien certainement ... ce n'est sûrement pas le cas de ma cervelle à ce moment là ... incroyablement je me dis qu'au prochain passage sur la ligne ( à ± 250 m) il nous restera qu'un tour ...
Je trouve que çà va trop lentement, et donc vas-y que j'accélére, que je dépasse mon Fabounet, que je prends l'extérieur dans le virage (ahahaha j'suis vraiment trop fort ... pfff y z'avancent les gars ) ... et puis là, à environ 50m de la ligne, ce chiffre "2" vient me rappeler que je viens allégrement de faire un belle boulette ....
Instantanément je change de braquet et fais un peu moins le "kéké" ... va falloir s'accrocher maintenant pour les faire ces 4 .. euuuh 800m ...

On commence à me redoubler dont Fabien d'ailleurs, il passe juste devant moi au 1000m en 2'57/58 ... jamais été aussi vite sur le mil non plus, tiens ...

Puis c'est la cloche et là on sert les dents mais pas seulement j'vous l'dis moi ... et là heureusement qu'on est à Charléty et que les copains aux encouragements salvateurs sont là ... pouaaah que c'est dur que ce dernier 400m ... sincément j'ai failli jeter l'éponge au moins 2 fois ...
Mais l'idée d'avoir .... enfin .... une référence sur piste me booste à finir, comme je peux ...

Fabien en 4'29 et moi en 4'33 ... suis content tout de même ... je voulais m'approcher des 4'30 mais sans y croire vraiment ....
P'tain c'est quand même 3.75 tours de piste en 1'13 ... c'est pas rien vu comme çà ...

Cardiaquement je suis mort, j'ai très mal à la gorge, çà brûle ... et ce goût, ce goût mais c'est du sang .... beurkkk que j'aime pas çà ... mais y paraît que c'est normal ...

Bref, expérience à renouveller, çà change un peu de nos courses sur route .... on y retourne dès ce mercredi (2ème exil des soirées de St Maur à Charléty) mais cette fois-ci sur 3000m ....

Enzo

2007-06-13 08:51:20 : 03 juin 2007 - 10 km Lille Métropole - (59) - 39 photos - 36 réactions

Dimanche 03 juin / 10h30 / Stadium Nord Villeneuve d’Ascq (59)


l’Avant-Course

Temps gris et humide – T° 16/18°C

Le WE commence par un réveil ultra-matinal en ce samedi 02 juin. Il me faut rejoindre Lille à 08h00, donc dès 04h’ je suis sur le pont avec mon double espresso …

Détour par Daumesnil puis par CDG où un DKK et son Bun’s partent s’encanailler auprès des Hellènes durant 3 semaines … pfff trop injuste ;-))

Arrivé dans les temps pour régler mes p’tits trucs perso, actif jusqu’en fin d’après-midi … vers 18h00 le coup de barre arrive. Une sieste d’une heure et demie et c’est reparti …

Une victoire des « monstrueux » joueurs de Max G. plus tard, je m’en vais tranquillement auprès de Morphée chercher mes 7 à 8 heures de sommeil, enfin ….

Réveil vers 07h30, 3h avant la course, j’avale juste un p’tit noir. Pour les 10km pas besoin d’en faire plus pour moi, surtout si le repas de la veille au soir a été correct …

A 09h00 direction le Stadium-Nord. Distant de 2,5 km j’y vais en courant accompagné du frangin et de sa bicyclette

Je retire mon dossard et pars alors pour un long échauffement sur le parcours (A/R jusqu’au 4ème km) … arrivé sur la piste à 10’ du départ, je m’habille vite fait et tâte du tartan sur quelques accélérations.

Sur la ligne de départ je remarque Sam et son maillot des z’Abeilles … je le rejoins, nous échangeons quelques mots notamment sur le parcours et nos objectifs respectifs … Dernières agitations et M. le maire libère, d’un coup de starter, les quelques 800 participants ….



La Course

Départ rapide, comme d’habitude, mais nécessaire pour se dégager au plus vite … il y a en effet au bout de 200m un goulet d’étranglement (sortie de l’enceinte) qu’il vaut mieux bien négocier.

Au bout de 500m les positions se stabilisent, je remarque illico un groupe de 4 à 5 coureurs en formation et adoptant un rythme qui pourrait me convenir… pour le moment je reste en retrait et attend de voir le 1er km.

Ce 1er km est très roulant malgré les 4 virages serrés, il est bouclé en 3’17 … c’est encore trop rapide même si l’impression est toujours la même : « et merde … pourtant je me freine !! »

Le groupe initialement remarqué est bel et bien constitué, j’accélére sur une vingtaine de mètres pour me mettre dans la roue. Nous sommes alors 5.

Passage au KM 2 en 6’41 (3’24) … à ma respiration "balthesque", je suis de loin le moins facile du groupe ….

300m avant le KM3 nous franchissons une passerelle, je la redoute celle-là car bien que très courte (± 70m de long) je sais, pour y passer souvent, qu’elle me fait mal, même en footing …

Çà ne loupe pas une fois de plus … je suis distancé de 2/3 mètres, je reviens légérement dans la descente mais laisse ensuite filer le groupe, c’est vraiment trop rapide pour moi … (KM 3 en 3’33).

Nouvelle petite montée + descente entre le 3 et le 4 … je suis à moins de 10 mètres du groupe. A posteriori cela semble bizarre qu’on ne puisse accrocher le wagon, seulement en live ces quelques mètres sont difficiles à combler (KM 4 en 3’31).

Sortie de la colline des Marchenelles, nous avons droit à la seule partie bitumée du parcours (1,5 km à tout casser …). Sûrement l’endroit le moins sympa d’ailleurs, non pas par l’aspect route mais davantage par le côté « nu » de la campagne, ici. Une route au milieu d’un champ, tout plat et une longue ligne droite.

Au milieu de celle-ci le 5ème kilomètre est passé en 17’16 (KM 5 en 3’31).

Demi-tour Ferme Lenglet pour longer ensuite le Lac du Héron.
J’ai pris mon rythme de croisière mais malheureusement il correspond plutôt à mon rythme soutenu de semi d’il y a 3 mois … bon en même temps c’est un peu normal, il n’y a pas le même travail derrière.

Etant seul je m’efforce de me concentrer sur le groupe de devant qui s’éloigne de plus en plus, je peux vite m’endormir … alors je me fixe comme challenge de rattraper ce gars en rouge qui semble lâché par le groupe (KM 6 en 3’33).

Je reviens petit à petit sur lui … une dame au bord de la route nous annonce les places : « 6ème Bravo … » … « 6ème ??? cool » rétorque-je … « Nooon , 10ème … » !!! « Aaaaah, cool quand même » …

Avant le 7ème , et le ravito squizzé à nouveau, je suis sur les talons du 9ème ( KM 7 en 3’34) … nous refranchissons la passerelle au moment où je le dépasse.

Il est avec moi dans la descente mais sur le plat lâche tout doucement … çà tourniquote encore dans le bois (KM 8 en 3’34)

Reste 2 km et je me dis qu’il est possible de passer sous les 35’ … je m’efforce d’en remettre une couche mais rien n’y fait, je reste scotché à mon allure (KM 9 en 3’33).

Je fais très attention en traversant les 2 ponts de bois bien glissants ... mon genou se souvient encore de cette belle gamelle durant l'hiver ...

C’est enfin le retour dans le stade où je vois le chrono officiel approchant les 35’ … je sprinte sur les 100 derniers mètres : 35’00 tout rond à mon chrono (KM 10 en 3’30)


l’Après-Course

Retour illico sur Paris dès la course terminée (en gagnant une dizaine de degré au passage) .. et la course qui repasse dans la tête, comme toujours ...

Bien content de ce chrono qui, sans prépa' spécifique et après tout juste un mois de reprise après ma blessure au jambier antérieur, augure de bonne chose pour la suite sur la distance.

Après les triathlons estivaux et le marathon de Berlin (30.09) , l'objectif avoué est de passer sous les 34' ... j'espère y arriver courant novembre/décembre.


nb: ravi d'avoir rencontré Sam sur cette course ....


Enzo


Scratch : 9ème/688 arrivants – Chrono : 35’00
http://lnpca.org

merci au p’tit frère pour les photos ;-))

2007-05-30 23:31:01 : 27 mai 2007 - Triathlon Découverte - Enghien les Bains (95) - 11 photos - 46 réactions

Dimanche 27 mai / 09h00 / Lac d’Enghien les Bains (95)

Avant-Course

Nous voilà bien matinal avec Mister El Fonz’ en ce dimanche matin plutôt frisquet. Pas plus de 11 / 12°C à 06h30 …
Direction Enghien pour le triathlon découverte : 250m natation / 8 km de vélo / 2 km course à pied … ce sera finalement 8.6 en vélo et 2300m à pied.

Arrivés bien à l’avance nous sommes les premiers, ou presque, à retirer nos dossards. Nous irons ensuite à la rencontre d’Anne et Bobi afin de réaliser un échange de bon procédé : « j’te donne ma cops, tu m’donnes ton spade » …
Vers 08h15 direction le parc à vélo : etiquette placée sur le vélo et sur le casque. Casque, justement, solidement fixé sur le caillou nous avons alors le droit de nous faire tatouer 3 chiffres sur notre colossal triceps ….

Rencontre avec un autre triceps man, encore plus colossal dit donc, de 53 ans … belle bête !!

Avec 10’ de retard nous rejoignons finalement le lac. Une douche rapido et nous goûtons l’eau du lac annoncée à 18,6°C.

Sur une distance aussi courte j’ai décidé de ne pas mettre la combarde. Force est de constater que peu de monde a suivi mon idée … y’a tout de même JPII, moulée dans sa belle trifonction bleue, qui m’a suivi. Et bien mal lui en a pris … à peine immergé qu’il rebrousse chemin. Mais c’est qu’il m’a fait peur ce con ;-)) : « AAAhhhahahaaaa j’suisss mort de froioioid » ….

Ceux seront les dernières paroles que j’entendrais de notre valeureux triathlète du jour ….
Je m’en vais faire quelques tour de bras. Finalement elle n’est pas si froide que çà. A la rigueur mieux vaut être dedans maintenant, la bise soufflant me glace les bras …

Sans combinaison je ne flotte pas donc direction le ponton, là-bas tout à gauche, afin de me cramponner …. Les organisateurs tirent alors un rubalise afin de matérialiser la ligne de départ …

Pfff j’ai le temps me dis-je … je vais me nettoyer les loupios. Erreur !!! sans prévenir la corne de brume raisonne, signifiant qu'il faut lâcher les chevaux …
Arrrrghhhhhh … je m’ajuste vite fait les lunettes, jette un coup d’oeil à la montre : « et merde j’suis pas en mode chrono » … tant pis on y va !!

NATATION : 250m

c'est un peu la bagarre, nous sommes un peu moins de 200 et forcément çà frotte. Un coup de nage style water-polo pour voir où je vais et éviter les autres concurrents.
Mon rythme n'est pas élevé (et c'est tant mieux) mais je double tout de même ...

La première bouée arrive très rapidement et là c'est embouteillage ... je prends à la corde car je n'ai vraiment pas envie de faire des mètres supplémentaires.
Je suis à l'arrêt au moment du demi-tour, je repars et grimpe sur le dos d'un gars .... ouppppsss va pas être content lui (désolé .....)

Je reprends ma cadence, les repères complétement modifiés par rapport à la piscine, je me concentre alors uniquement sur le cardio ... je ne sais que trop bien le mal que çà fait d'être "explosé" en natation ..
Le retour est beaucoup plus long, je bats timidement des jambes tout en me décalant progressivement de la trajectoire idéale .... je vois au loin la tête, 'tain dingue ce qu'ils me mettent en si peu de temps.
Sortie de l'eau un peu emoussé tout de même, comme d'hab' dirons-nous ... mais me voilà sur terre, et je cours vers le parc à vélo.
Je reprends quelques personnes sur le trajet, j'enfile vite faite mes runnings, attache le casque et c'est parti pour la 2ème épreuve


VELO : 8,6 km

ma pédale accroche la sangle du sac de mon voisin :-( ... je rouspète forcément mais c'est pas bien grave.
1er coup de pédale et je me fixe alors les 3 ou 4 gars devant ... je les reprends assez vite. Il y a parmi eux des minimes, des juniors voire des cadets ... c'est qu'ils nagent super vite ces p'tits gars.
J'ai évité d'enfiler mes chaussures de vélo au profit des runnings ... je manque donc d'un peu de puissance mais c'est compensé par le gain de temps aux transitions.
A bloc, je peine dans les faux-plats montants, un gars avec qui je ferais tout le parcours revient alors sur moi ... dès que c'est plat je reprends un peu d'avance.

Juste avant le demi-tour rond-point, je vois la tête ... un bon paquet !! Je ne pensais pas qu'ils étaient autant, mais c'était sans compter sur les relais qui couraient en même temps.
Ils sont trop loins me dis-je ... moi qui était venu faire quelque chose sur ce découverte je me retrouve bernic :-((

Je ne calcule pas trop sur la fin, c'est à fond à fond, je prends même des risques dans les virages ... pas bien :-((((

Belle transition vélo où j'arrive bien à conserver de la vitesse tout en passant la jambe droite de l'autre côté du cadre ...
A l'entrée du parc j'ai le réflexe de toucher à ma jugulaire ... regard noir de l'arbitre !! Et oui il faut poser le vélo avant ...
Je jette mon casque et part pour la 3ème épreuve ...

COURSE A PIED : 2300m

jambes en bois, çà m'étonne tiens ...;-))) Pas le temps de me poser trop de questions sur 2km ... je pars au max, sûrement un peu plus de 15km/h mais le cardio est à fond.
Peu vraiment pas aller plus vite ...
Je reprends 3 concurrents tout de même mais toujours avec cette impression de ne pas avancer ...
L'arrivée est déjà là, les jambes ne sont pourtant pas encore totalement "déliées" ...

J'apprends très vite que je suis 4ème de la course en discutant avec le 3ème arrivé 24sec plus tôt.
Un air de déjà vu, tiens .... ;-))

Après-Course

J'attends l'arrivée d'El Fonz en restant dans le coin casse-crôute ... et le voilà enfin. Quelle allure, quelle vitesse ... on voit tout de suite que la course c'est son truc.
Il aura d'ailleurs le 18ème temps sur cette épreuve .... 72ème en vélo (VTT) et 106ème en natation !!

Débriefing rapide avec JP et une histoire de ragondin à dormir debout ... ;-))**
Attente du podium ... un poil déçu par cette re-4ème place ... c'est que j'aime bien avoir une petite coupe ;-))

Il est passé midi, le ciel se couvre et quelques gouttes tombent ... un dernier tour aux alentours de chez Bobi pour le VTT et direction la Capitale ...



Scratch : 4ème/169 arrivants – temps : 30’10

NATATION* : 5'27 (22ème temps)

VELO* : 15'43 (5ème temps)

CAP* : 9'03 (2ème temps)

* pas vu où se trouvait les tapis chrono
--> ex : en vélo, au compteur perso, j'ai 8,6km pour 14'27

http://jforhan.club.fr/tri_enghien95/index.html

Résultats : http://jforhan.club.fr/tri_enghien95/Resultats07/Scratch_Dec.htm



**Le blog de JPII : http://jeanpaulii.courseapied.net/billet.php?idbillet=3658





Photo : Daniel REBOUL

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net